User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Un petit coin "d'histoire"

Tue May 02, 2006 8:12 pm

[color="Sienna"]C'est ici, que vous trouverez les Biographies des acteurs 1755 & 1776.
Elles essayent de résumer "l'oeuvre" militaire de chaque intervenant, et ont été fabriquées à partir des sites suivants :[/color]

http://famousamericans.net
http://www.biographi.ca
http://www.cmhg.gc.ca
http://www.dean.usma.edu

[color="Sienna"]J'attends... commentaires, corrections, traductions, ajouts, etc. :tournepas [/color]
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]
[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

James Abercromby

Tue May 02, 2006 8:24 pm

ImageImage
James Abercromby,
(°1706, Banffshire, Ecosse, +1781 Glassaugh, Ecosse)
Officier

Loyaliste

De 1717 à 1736 dans l’infanterie il passe d’enseigne à capitaine en 20ans. Pour accélérer son avancement il commence une carrière politique.
En 1739, il participe à la guerre contre l’Espagne et devient colonel. Puis à des expéditions contre la France (Lorient 1746).

Guerre de Sept Ans
En 1756, il est fait colonel du 44ème infanterie, sous Loudoun. Il se montre comme un subordonné loyal, infatigable, mais totalement dépourvu d’inspiration.
En 1757, suite au départ de Loudoun, il est promu commandant en chef pour l’Amérique du Nord.
En 1758, il a pour mission d’envahir le Canada par le lac George (lac Saint-Sacrement) et le fort Carillon (Ticonderoga, New York). Il dispose de troupes indisciplinées (6 000 réguliers et de 9 000 provinciaux) et d’une artillerie insuffisante, mais aussi de l’énergique Bradstreet et du prestigieux George Augustus Howe. Avec ses 15000 hommes il s’attaque à Montcalm.
Lord Howe est tué dans une embuscade. Il se jette alors sur les français sans attendre l’artillerie. Il est défait, son armée désorganisée bat en retraite.

Son incompétence générale pour le haut commandement fut reconnue par le gouvernement et il fut rappelé en septembre. Abercromby ne connut plus le service actif, bien que, par le jeu de l’ancienneté, il fût élevé au grade de général en 1772.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

James Tanner Agnew

Tue May 02, 2006 8:30 pm

Image
James Tanner Agnew
(°1720, Ecosse, +1777 Germantown)
Soldat, Brigadier général du 44° régiment

Loyaliste

Il est issu d’une famille d’officier écossais.

Guerre des treize colonies
En 1775, arrive à Boston en tant que lieutenant-colonel.
En 1776, il participe, comme brigadier, aux expéditions de Danbury ; de Long Island bataille (ou Brooklyn) et de Brandwine, ou il est blessé et obtient le grade de brigadier général.
En 1777, Il participe à la campagne de Philadelphie sous le commandement de William Howe. Il est tué dans la bataille de Germantown avec le Colonel John Bird.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

William Alexander

Tue May 02, 2006 8:56 pm

ImageImage
William Alexander, Lord Stirling
(°1726, New York City, +1783 Albany)
Officier

Patriote

il fait des études brillantes, en mathématiques et l'astronomie.

Guerre de sept ans
Il est aide de camp du gouverneur William Shirley.

En 1756, il hérite de la fortune de son père, James Alexander, et obtient difficilement le titre de Lord.
En 1761, il épouse la fille de Philip Livingston et tien le bureau d’arpenteur de son père à New York.

Guerre des treize colonies
En 1775, il devient colonel du bataillon de New Jersey, dans l'armée révolutionnaire.
Il se distingue dans la capture d'un transport pour armé britannique.
En 1776, il est nommé général de brigade. Il participe à la bataille de la long Island, sous les ordres du Général Putnam. Attaquer par des troupes britanniques supérieure en nombre, il est fait prisonnier.
En 1777, il est échangé et devient major général. Il est placé aux commandes de New York, lorsque le général Lee part au secours de Philadelphie. A Trenton, il reçoit la reddition d'un régiment de la Hesse. La même année, à Matouchin, il ne respecte pas les ordres de Washington, sa division est défaite et perd 150 hommes. A la bataille de Brandywine et Germantown il agi avec courage et discrétion.
En 1778, lors de la bataille de Monmouth, il démontre ses qualités tactiques avec son artillerie et repousse l’ennemi malgré de lourde perte.
En 1779, il surprend les forces britanniques, avec les troupes d’Henry Lee, à « Paulus Hook ».
En 1781, il est aux commandes d’Albany.
En 1783, Il meurt cinq jours après les préliminaires de paix.

Lord Stirling était un homme instruit, ambitieux et intelligent. Il est un des fondateurs de l'université de Colombie (ancien collège du Roi).
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Ethan Allen

Wed May 03, 2006 8:51 am

ImageImage
Ethan Allen
(°1738, Connecticut, +1789, Burlington, Vermont)
Milicien et Officier

Patriote

Guerre de sept ans
Il sert dans la milice coloniale pendant les guerres franco-indiennes.

Entre les deux guerres il fait partie du groupe paramilitaire les « Green Mountain Boys ».

Guerre des treize colonies
En 1775, il capture Fort Ticonderoga avec Benedict Arnold, ainsi que Corwn Point et Fort Ann. Puis fait parti de l’expédition américaine contre le Canada dans l'armée du Général Philip John Schuyler. Son activité de milicien permet le siège efficace de Boston, mais il est capturé par les Anglais près de Montréal.
En 1778, il est libéré dans un échange de prisonnier.

A partir de 1780, il oeuvre pour le Vermont et entretien des relations ambiguës avec le Canada britannique et les patriotes.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Jeffrey Amherst

Thu May 04, 2006 7:50 am

ImageImage
Jeffrey Amherst, 1er Baron
(1717 Sevenoaks, Kent, +1797 Sevenoaks, Kent)
Officier

Loyaliste

En 1731, il s’enrôle dans l’armée.
En 1741, il devient aide de camps du général John Ligonier puis du duc de Cumberland et participe entre 1743 et 1747, aux batailles de Dettingen, Fontenoy et Laafeld (guerre de succession de l’Autriche).

Guerre de sept ans
En 1756 et 1757, il occupe des fonctions « administratives » en Europe.
En 1758, il débarque de façon miraculeuse avec James Wolfe, Charles Lawrence et le major George Scott à l’ouest de Louisbourg. Il commence alors un siège terrestre et naval (avec Edward Boscawen), le gouverneur Augustin de Boschenry de Drucour ce rend peut après. Amherst ce porte ensuite au secours des troupes de James Abercromby, qui vient d’essuyer une défaite au fort Carillon. Puis, il devient commandant en chef pour l’Amérique.
En 1759, il envahie le canada par le lac Champlain avec 16000 hommes (il a préparer cet expédition avec minutie). Il a confié au général de brigade John Prideaux, 5000 soldats pour prendre le fort Oswego et le fort Niagara. Abercromby, passe avec 11000 hommes plus à l’ouest, reprends facilement fort Carillon et Saint-Frédéric, détruit par François-Charles de Bourlamaque et construit à Crown Point une forteresse. Enfin il assoie la suprématie navale anglaise sur le lac Champlain.
En 1760, il s’attaque à Montréal, par une attaque convergente de James Murray qui remonte le Saint-Laurent avec la garnison de Québec, de William Haviland avec la garnison de Crown Point par le lac Champlain et lui-même à partir du lac Ontario en descendant le Saint-Laurent. Amherst prend Fort Lévis défendu par le capitaine Pierre Pouchot et se retrouve à Montréal avec les 17000 hommes des trois garnisons face aux 2000 hommes de Vaudreuil et Lévis. Montréal, et le Canada tout entier le 8 septembre 1760.

En 1761, il fait une expédition contre la Dominique et la Martinique.
En 1763, il fait utiliser la variole contre la tribu des Delaware (révolte de Pontiac)
A sous retour en Europe il refuse diffèrent poste en Irlande et Amérique. Il de vient en 1770 gouverneur de Guernesey et conseiller militaire du roi. Il fini sa carrière comme général d’état-major.

Amherst était un grand administrateur militaire ; il ne dirigea jamais une bataille mais plutôt des sièges, ne laissant rien au hasard dans les domaines du ravitaillement et du transport. Mais son traitement du peuple indien (révolte de Pontiac) serait aujourd’hui considéré comme un crime de guerre (diffusion de maladie par des couvertures).
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

Robin
Posts: 209
Joined: Wed Oct 19, 2005 2:05 pm

Thu May 04, 2006 8:18 am

Bravo pour ce boulot passionnant ! Si on pouvait avoir une notce biographique pour chacun des chefs, à faire apparaître dans le panneau de détail des unités (la place vide est un peu prévu pour ça), ce serait formidable !
A l'occasion d'un futur patche, si Pocus avait le temps...
:sourcil:
"Le laid ne fera jamais vendre..."
Raymond Loewy (un graphiste français un petit peu plus connu que moi... :sourcil:
Visit my blog : http://nouveaux-horizons.blogspot.com/

User avatar
Pocus
Posts: 24746
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Thu May 04, 2006 10:58 am

ca ne prendrai pas énormément de temps, de la façon dont je le voit, par contre au niveau trad c'est monstrueux, donc même pour la version anglaise ca va poser problème.
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Thu May 04, 2006 5:25 pm

Pocus wrote:ca ne prendrai pas énormément de temps, de la façon dont je le voit, par contre au niveau trad c'est monstrueux, donc même pour la version anglaise ca va poser problème.


1 - Oui ! La traduction semble monstrueuse... il y à 204 fiches (dont 27 à finir)
2 - Mais, le placer ainsi sur le Forum, c'est aussi monstrueux ! Ça favorise simplement les corrections.
3 - Une conversion en PDF et un Accès. C'est peut-être une solution...
4 - Les fiches en français existent, elles sont à vous.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
Korrigan
AGEod Guard of Honor
Posts: 1982
Joined: Wed Nov 30, 2005 12:33 pm
Location: France

Thu May 04, 2006 5:35 pm

Mettons déjà les sites sur le site à des fins de correction.

Puis intégrons les en Français, c'est toujours ça de gagné.

Attendons qu'un Moustic anglophone se manifeste pour la version anglais

:niark:
"Never argue with a fool, onlookers may not be able to tell the difference." Mark Twain

Image

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Benedict Arnold

Sat May 06, 2006 7:19 am

ImageImage
Benedict Arnold
(°1741 à Norwich, Connecticut, +1801 à Londres)
Officier et marchand,

Patriote, puis Loyaliste

Guerre de sept ans
En 1758, il s’enfuit de la maison et s’enrôle dans une compagnie de la colonie de New York.
En 1760, il s’enrôle de nouveau et sert au nord de la colonie de New York.

Entre les deux guerres il poursuit son métier d’apothicaire, commerçant des Antilles au Québec.

Guerre de treize colonies
En 1775, il s’attaque avec Ethan Allen du fort Ticonderoga et s’empare de pièces d’artillerie et de poudre à canon. Puis il obtient la reddition de Crown Point et du fort George. Mais son entente avec Allen et Benjamin Hinman, le conduit à quitter la frontière.
En décembre 1775, Il attaqua avec son armée Québec, après un pénible voyage depuis la côte sur la rivière Kennebec, à travers les Appalaches et sur la rivière Chaudière. Il fit un siège de quelques jours et échouera dans son attaque, puis poursuivit le siège jusqu'à la fin de l'hiver.
En 1777, il contribue à repousser un raid britannique contre Danbury, au Connecticut. Puis il rejoint Schuyler, à Stillwater, et fait face à l’invasion de l’armée de Burgoyne. Et provoque par la ruse (rumeur) la retraite de Barrimore Matthew St Léger qui devait attaquer le fort Stanwix. Il favorise par son courage la victoire sur Burgoyne dans la campagne de Saratoga.
En 1779, il glisse du coté anglais (déçu, s’emble-t-il, par le manque de reconnaissance américain), commence par transmettre des informations à Henry Clinton, et trahi définitivement Washington en 1780 à West Point (fort qu’il devait livrer aux Britanniques).
En 1781, il effectue des raids contre les américains en virginie et au connecticut. Puis part pour l’Angleterre.

En 1785, il immigre au Nouveau-Brunswick pour faire du commerce avec les Antilles et s’associe avec Monson Hayt. Mais rentre en conflit avec son associé en 1790.
Les dernières années d’Arnold en Angleterre furent misérables. Après des échecs commerciaux et militaire (corsaire) il meurt en 1801.

Arnold était, arrogant, obstiné, fier et courageux. Mais aussi un traître… « Toute révolution doit avoir son traître… personnifiant en quelque sorte la défection envers la cause nationale. En Benedict Arnold, le peuple américain trouva celui-ci. »
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Comte de Barras

Sat May 06, 2006 7:24 am

ImageImage
Comte de Barras, Paul François Jean Nicolas
(1755 à Fox-Amphoux, Var, +1829, à Chaillot)
Officier, Homme politique français

Né dans une famille de petite noblesse provençale, il entre dans l'armée à l'âge de seize ans et sert aux colonies. Il prend part à des actions militaires aux Indes sous M. de Bellecombe et le Bailly Sufren. Il participe à la défense de Pondichéry.

Guerre de treize colonies
En 1781, La "Flotte des îles" du comte de Grasse et l’escadre de Barras (frégate la Concorde), venue de Newport, Rhode Island, rendent possible la capitulation de Yorktown.

Après la paix de 1783, il met fin à sa carrière militaire, en donnant sa démission après une altercation avec le maréchal de Castries, ministre de la Marine. Il se retira avec le grade de capitaine, et s’installe à Paris et assiste à la prise de la bastille. Il commence une carrière politique comme républicain, et participe activement à la protection de la France dans les Hautes-Alpes. Barras confie à un jeune capitaine d'artillerie, Bonaparte, la défense des côtes de Provence et la prise de Toulon avec le Général Dugommier.
De 1793 à 1799 il intervient dans les événements de la révolution française. Puis est écarté de l’état par Napoléon, exilé à Bruxelles puis Rome, avant de revenir sur Paris.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Friedrich Baum

Sat May 06, 2006 7:30 am

Image
Friedrich Baum
(°1727, +1777)
Officier allemand dans les dragons.

Loyaliste

Guerre de sept ans
Il participe à plusieurs campagnes en Europe, sans obtenir d'expérience de commandement sur le champ de bataille.

Guerre des sept colonies
En 1776, il arrive au Canada avec des mercenaires de Brunswick (600 hommes) et se prépare au fort Edward.
En 1777, il participe à la campagne de Saratoga, sous les ordres du Major Général Riedesel, qui soutien le général John Burgoyne.
Il est capturé avec son chirurgien Jules Friedrich Wasmus et décède à la bataille de Bennington, contre John Stark, le 16 Août 1777 (l’aide du colonel Heinrich von Breymann fut trop lente).

Friedrich Baum, ne manqua pas de courage, mais ses difficultés à parler l’anglais, son manque d’expérience et une certaine rigidité, furent des éléments important dans la défaite.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Beaujeu

Mon May 08, 2006 8:14 pm

ImageImage
Daniel-Hyacinthe-Marie Liénard de Beaujeu
(°1711 Montréal, +1755, Monongahela)
Officier dans les troupes de la Marine, seigneur, entrepreneur,

Il entre dans l’armée à titre d’aspirant officier quand il était encore adolescent.
En 1746, le lieutenant Beaujeu, après une marche de 150 milles vers l’île Royale, au plus creux de l’hiver, attaque ,avec 300 Canadiens et Indiens, 500 soldats de la Nouvelle-Angleterre cantonnés à Grand-Pré et les forcent à se rendre après une lutte sanglante.
En 1749, Beaujeu est nommé commandant du fort Niagara (près de Youngstown, N.Y). Il assainie la position et maintien la paix avec les indiens. Mais son plus gros souci reste le fort Chouaguen (Osewego) détenu par les anglais

Guerre de Sept Ans
En 1755 il succède à Claude-Pierre Pécaudy de Contrecœur au poste de commandant du nouveau fort Duquesne. La route entre Montréal et le Fort est compliquée, la première tâche de Beaujeu est de favoriser l’extension du Canada vers la Louisiane (il soigne l’approvisionnement et le transport). Pressé par les mouvements de troupe de 3000 soldats anglais et américains, sous les ordres d’Edward Braddock.
Beaujeu accélère les préparatifs au fort Duquesne et part en juillet tendre une embuscade à l’avant-garde anglaise (900 contre 1 500 hommes). Il est tué lors de la 3ème charge anglaise, mais ses troupes sous le commandement de Jean-Daniel Dumas mettent les anglo-américains en déroute.

Cette victoire consolida les intérêts français dans l’Ohio. Beaujeu connu une carrière faite de succès toujours croissants ; il n’eut à faire face ni à la défaite, ni à l’échec, ni à la vieillesse. La dispersion géographique de ses plus grands combats (Acadie et Ohio) nous le révèle comme l’instrument ambitieux de l’impérialisme français en Nouvelle-France.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Black Hoof

Wed May 10, 2006 2:44 pm

Image
Black Hoof ou Catecahassa
(°1740, Ohio, 1831, Wapakoneta)
Chef indien de la tribu de Shawnee

Guerre de sept ans
En 1755, il semble être présent, avec les français, lors de la bataille de la Monongahela et la défaite du Général Edward Braddock.

En 1774, Il participe au coté de Cornstalk à la bataille du point plaisante, qui clôture la guerre de lord Dunmore, contre la milice de Virginie du colonel Andrew Lewis.

Guerre des treize colonies
Aucune trace d’activité pendant cette période.

En 1794, il est défait par le Général Anthony Wayne, lors de la bataille de Fallen Timbers. Le traité de Greenville, donne la plus part des terres Shawnees à l’états de l’Ohio.
Black Hoof, comme Little Turtle chef des Miamis, décide que les indiens doivent s'adapter culturellement aux manières des blancs afin d'empêcher la décimation par la guerre.

Dans les années 1800, Black Hoof se révèle être un problème, pour Tecumseh et le Prophète qui essayaient d'unir les Indiens contre les colons, par son attitude résignée vers l’intégration.
En 1812, il est allié aux Etats-Unis, mais ne peut empêcher la guerre de Tecumseh.
Après ce dernier conflit, il résiste à la politique de déplacement des indiens mise ne application par les Américains.
En 1826, il organise le voyage entre le camp de Wapakoneta est le Kansas (un expédition d’un an et demie).
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Edward Boscawen

Wed May 10, 2006 2:46 pm

ImageImage
Edward Boscawen
(°1711, +1761 Hatchland’s Park, Surrey)
Officier de marine

Loyaliste

En 1726, Edward Boscawen s’engage dans la marine et devient lieutenant en 1732. Il sert en Europe (Cap Finistère), au Antilles (Porto Bello et Carthagène) et en Inde (Pondichéry). Devient contre-amiral en 1747.
En 1755, il est vice-amiral en charge d’intercepter tous les renforts français en Amérique. La tâche est difficile (guerre non déclaré, équipage inexpérimenté, condition météo), il n’intercepte que deux navires de la flotte du comte Dubois de la Motte.
Puis il participe, sous les ordres du gouverneur Charles Lawrence à la déportation des Acadiens avec John Rous.

Guerre de sept ans
En 1757, il commande les forces navales chargées du blocus de Brest avec l’amiral Edward Hawke.
En 1758, promu amiral, il participe à la prise de Louisbourg avec Jeffrey Amherst.
John Laforey et George Balfour, capitaines de sa flotte, capture les deux derniers navires du port français. Il force ainsi, le commandant Augustin de Drucour à la capitulation.
La saison terminée, il désigne Philip Durell à sa succession comme officier supérieur à Halifax et rentre en Europe.

En 1759, il anéantie la flotte française dans la baie de Lagos (Portugal). Et, décède en 1761.

Boscawen savait susciter la loyauté, il était imaginatif offensif et bienveillant envers ses équipages.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Louis-Antoine de Bougainville

Wed May 10, 2006 8:25 pm

ImageImage
Louis-Antoine de Bougainville, comte
(°1729, Paris, France, +1811, Paris, France)
Officier, explorateur

En 1750, après de brillantes études, il s’inscrit aux mousquetaires noirs.
En 1754, il est secrétaire du maréchal de Lévis-Mirepoix, ambassadeur à Londres.

Guerre de sept ans
En 1756, il devient aide de camp de Montcalm au Canada. Il participe à la prise de fort Chouaguen et effectue des missions de reconnaissance au lac Champlain, pour le gouverneur Vaudreuil.
En 1757, il participe aux opérations contre fort William Henry.
En 1758, Bougainville est blessé au cours de la bataille de fort Carillon. Il est expédié en France pour plaider l’envoie de troupe en nouvelle-France.
En 1759, promu colonel, il retourne à Québec et s’occupe, avec Malartic, de ralentir l’avance des britanniques, mais ne s’implique pas dans la défense de Québec malgré la proximité de son armée.
En 1760, il sert de messager entre Vaudreuil et Amherst lors de la capitulation française.

Entre 1766 et 1769, il explore les cotes de l’Amérique du Sud et le Pacifique.
En 1770, il est admis définitivement dans la marine comme capitaine de vaisseau.

Guerre des treize colonies
En 1779, Il participa donc à la prise de Grenade et à l’attaque manquée contre Savannah (Géorgie)
En 1781, sous les ordres du comte de Grasse, il se distingue dans la bataille de la baie de Chesapeake.

En 1782, Bougainville combats aux petites Antilles (prise de Saint-Christophe) et à la bataille des îles des Saintes.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Henri Bouquet

Thu May 11, 2006 3:28 pm

Image
Henri Bouquet
(°1719, Rolle, Suisse, +1765, Pensacola)
Officier mercenaire de l’armée britannique

Comme beaucoup d'officiers militaires suisses, il est mercenaire pour d'autres pays. Il commence dans l'armée des Pays-bas, puis celle de Sardaigne.
En 1748, il revient aux Pays-bas, comme lieutenant-colonel des mercenaires suisses.

Guerre de sept ans
En 1756, il est au service de l'armée britannique, dans le 60ème Foot, comme lieutenant-colonel.
En 1758, Il sert sous les ordres du Général John Forbes dans l'expédition contre la garnison française du fort Duquesne. Conseiller avisé, il propose la construction d’une route passant par la Pennsylvanie évitant la route du Maryland utilisée par Baddock. Il est attaqué par les franco-indiens à Loyalhanna près du fort Ligonier, mais repousse l’assaut et parvient à atteindre le fort Duquesne.
En 1762, il est promu colonel.

En 1763, il est à Philadelphie lorsque la révolte de Pontiac éclate et rassemble 500 mercenaires Écossais pour soulager fort Pitt. Il rencontre près d’un petit poste avancé appelé « Bushy Run » un groupe d’indien composé de Lenape, Delaware, Mingo, Shawnee et Wyandot. La bataille dure deux jours, les tribus sont défaites et Bouquet libère le fort Pitt. Il est nommé commandant du fort.
En octobre 1764, il mène une expédition contre les Indiens de l'Ohio et contraint les tribus Shawnees, Delawares, Senecas et consort à faire la paix à Tuscarawas.
En 1765, Bouquet est promu général de brigade et commandant de toutes les forces britanniques des colonies méridionales. Mais il meurt à Pensacola, au sud de la Floride de la fièvre jaune et remplacé par son ami Haldimand.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

François-Charles de Bourlamarque

Thu May 11, 2006 3:29 pm

Image
François-Charles de Bourlamarque
(°1716, Paris, France, 1764 Guadeloupe)
Officier de l’armée française, gouverneur.

En 1739, il s’engage dans le régiment du Dauphin.
En 1745 et 1746, il participe à la guerre de la Succession d’Autriche (Fontenoy et Rocourt en Belgique).

Guerre de sept ans
En 1756, il arrive en Nouvelle-France, comme Commandant en troisième derrière Montcalm et Lévis. Il prépare depuis Frontenac et réussi le siège du fort Ontario.
En 1757, il dirige le siège fort William Henry, sous les ordres de Montcalm et construit le fort Carillon.
En 1758, il commande l’aile gauche de l’armé dans la bataille de fort Carillon contre Abercromby. Il est gravement blessé.
En 1759, il organise la retraite de fort carillon et fort Saint-Frédéric (Crow point, qu’il détruit) face l’armée britannique du général Jeffery Amherst. Et ralenti
En 1760, il est blessé lors de la victoire de Sainte-Foy sur le général James Murray et rejoint Lévis sur l’île de Montréal, avant la capitulation de Vaudreuil.

Après la défaite, il retourne en France et dirige une mission militaire à Malte (1761). En 1763, promu maréchal de camp il devient gouverneur de la Guadeloupe.

Bourlamarque semble avoir été un officier compétent et un vaillant soldat, spécialiste de la guerre de temporisation.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Edward Braddock

Thu May 11, 2006 3:32 pm

ImageImage
Edward Braddock
(°1695, Perthshire, Ecosse, +1755, Etats-Unis)
Général, commandant en chef pour l’Amérique du nord

En 1710, il commence sa carrière militaire dans les « Coldstream Guards ».
En 1747, sous les ordres du prince d’Orange, il participe au siège de Bergen op Zoom dans le sud de la hollande.
En 1754, il devient major général dans les régiments du prince de Galles.

Guerre de sept ans
En 1755, il débarque en Virginie avec deux régiments, comme commandant en chef pour l’Amérique du nord. Il rencontre plusieurs gouverneurs coloniaux et prévoit plusieurs attaques, afin de bloquer l’avance française dans la vallée de l’Ohio ; Shirley sur Fort Niagara, Johnson à Crown point, Monckton au fort Beauséjour et lui-même contre fort Duquesne. Au moment où il traverse le fleuve de Monongahela, il est attaqué et mis en déroute par les franco-canadiens. Mortellement blessé il est évacuer par ses officier (dont Washington) est décède peu après.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

John Bradstreet

Wed May 17, 2006 4:03 pm

John Bradstreet, Jean-Baptiste
(°1714, Annapolis Royal, Nouvelle-Écosse, +1774 New York)
Officier et fonctionnaire

Loyaliste

De 1730 à 1744, il est jeune officier à Canseau en Nouvelle-écosse et fait du commerce avec la forteresse de Louisbourg. Après la prise de Canseau par les français, il joue le rôle de messager entre le comandant français et William Shirley.
En 1745, il participe à l’expédition victorieuse de William Vaughan contre Louisbourg en 1745.
En 1746, en conflit avec le gouverneur Charles Knowles, il se rend à St john’s (Terre-Neuve) pour occuper son poste de lieutenant gouverneur.
De 1751 à 1755, il se rends en Angleterre, pour se fait connaître des personnes influentes, et revient en Amérique avec l’expédition du major général Edward Braddock.

Guerre de Sept Ans
En 1755, il participe à la campagne de Shirley contre le fort Niagara et améliore les défenses du fort Chouaguen.
En 1756, le fort Chouaguen prit par Montcalm, il se repli.
En 1757, il devient capitaine, gagne la sympathie de Loudoun qui prépare l’expédition contre Louisbourg et propose une stratégie d’attaque pour conquérir le Canada. L’idée de Bradstreet et de joindre Montréal avec trois armées, en passant par fort Frédéric, Oswego et Carillon. Cette idée sera retenue plu tard par Pitt.
En 1758, il devient lieutenant-colonel, et prépare activement l’attaque de fort carillon. Il est placé sous le commandement d’Abercromby, qui échoue dans son attaque. Heureusement Bradstreet sauve la retraite, puis s’empare de la place, avec 3000 hommes. Ce coup d’éclat ébranla la ligne de défense de l’empire français sur les Grands Lacs.
En 1760, il prépara la dernière campagne, pour Amherst, mais n’y participe pas à cause de sa santé.

En 1763, il est chargé par Amherst, de lutter avec Henry Bouquet contre la révolte de Pondiac.
En 1764, il tente de pacifier les Delawares et les Chaouanons, mais Gage qui a remplacé Amherst, lui ordonne de passer à l’attaque. Même si Bradstreet réussi à secourir Detroit, son expédition est considérée comme un échec (contrairement à la campagne d’Henry Bouquet).

Bradstreet, était dans les situations d’urgence, d’une grande efficacité. Il su obtenir la protection de personnages haut placés et l’appui de ses différents commandants.
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Html & hypertexte

Wed May 17, 2006 4:24 pm

[CENTER][SIZE="4"][color="Indigo"]La suite (toujours en français) devrait être en HTML.
Pour le moment le fichier regroupe une centaine de noms, de A à K (environ 6Mo)
[/color][/size][/CENTER]


[CENTER] :rolleyes:

[color="Indigo"]The continuation (always in French) should be in HTML. For the moment the file gathers a hundred names.[/color][/CENTER]
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Tue May 23, 2006 4:32 pm

[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

bio en version 95%

Sat Jun 10, 2006 4:56 pm

Les bios sont en version 0.96 et seront "je l'espère" publiées des la version 1.00 ! En attendant... les liens ci-dessous feront patienter.

http://www.ageod-forum.com/showthread.php?t=1043
http://www.ageod-forum.com/showpost.php?p=8514&postcount=12
http://www.ageod-forum.com/showpost.php?p=8515&postcount=13

A bientôt :innocent:
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Cinq mois de travail...

Tue Jun 20, 2006 8:25 pm

Les bios sont en version 0.99 :niark:
La version 1.00 devrait être officieuse en fin de semaine... :siffle:
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

Massassa
Private
Posts: 32
Joined: Fri Jan 13, 2006 5:21 pm
Location: Lille
Contact: Website WLM

Wed Jun 21, 2006 7:03 am

Super travail, en tout cas ! :cwboy:


User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

Victoire

Sat Jun 24, 2006 7:27 pm

Massassa wrote:Super travail, en tout cas ! :cwboy:

Sandra wrote:http://www.birth-of-america.com/french/Bio-Boa.htm


C'est avec une grande fierté :innocent: , que j'apporte ici mon petit caillou à votre édifice ! :niark:
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
moustic
Posts: 487
Joined: Tue Jan 17, 2006 10:00 am
Location: Angers (France)
Contact: WLM

version 1.1

Thu Jun 29, 2006 11:22 am

Version 1.1 / bientôt disponible
*********************************************
http://www.birth-of-america.com/french/Bio-Boa.htm

*********************************************
(1) Correction de quelques fautes (liens, orthographes, etc.)
*********************************************
(2) Timeline de la période 1775-1782
- découpage temporel des campagnes (liste des batailles). Détail provisoire des batailles.
- ajout des liens pour les cartes.
*********************************************
(3) Ajout de nouveaux noms :
-- Margaret Corbin (une femme dans la guerre)
-- Molly Pitcher (une autre femme au canon)
-- Deborah Sampson, alias Robert Shurtleff (femme déguisé en homme pour être soldat)
-- Edmond Victor de Koenig (un simple soldat, mais exemple d’installation allemande au Canada après le conflit)
-- Friederike Charlotte Louise von Massow (épouse de Riedesel)
-- Lachlan McIntosh (officier américain)
-- John Laurens (officier américain)
-- Mariot Arbuthnot (amiral britannique, affronte d’Estaing)
-- Richard Kempenfelt (officier naval, bataille de Ushant)
-- Augustus Keppel (amiral anglais)
-- Hugh Palliser (amiral anglais et gouverneur de terre neuve)
-- Edward Hawke (amiral britannique)
*********************************************
(4) Ajout de quelques liens sympathiques
*********************************************
[color="Green"][CENTER]http://wiki.baronnerie.com[/CENTER][/color]

[CENTER][SIGPIC][/SIGPIC][/CENTER]

User avatar
Pocus
Posts: 24746
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Thu Jun 29, 2006 11:48 am

Génial, merci! Je crois que je vais diffuser la bonne parole sur ton boulot de dingue...
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

Return to “BoA History Club”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest