User avatar
Asa
Posts: 134
Joined: Thu Apr 05, 2007 7:38 am

CR de campagne et Question sur les renforts

Fri May 11, 2007 2:11 pm

Hello,

Tout d’abord, je ne vais pas me priver de l’excellente et méritée tradition visant à applaudir et remercier l’équipe d’Ageod pour son excellent travail, que ce soit pour BoA ou pour ACW. :fleurs:

Je donne ci-après un rapide compte-rendu de ma première GC (75-83) sur la Guerre d’Indépendance vécue du côté américain agrémenté d’une interrogation concernant l’excellent BoA et notamment son système de gestion des renforts par l’IA. Pour venir plus vite à ladite interrogation, vous pouvez lire seulement les parties soulignées.

Le début de cette partie s’est déroulé tout à fait idéalement :
- Abandonnant le siège de Boston mais conservant mon armée groupée, je laisse le Britannique se disperser en Nouvelle Angleterre avant de frapper ses troupes les unes après les autres avec le gros de mon armée.
- Je réunis une petite force d’irréguliers avec pour objectif, soit de contenir les éventuels renforts britanniques venant du Canada, soit, si la voie est libre, d’y mener une incursion.
- Enfin, quelques troupes plus au sud sont assemblées pour prendre Norfolk puis harceler les Britanniques dans le Sud Profond.
Conséquemment, la Nouvelle Angleterre revient rapidement entre mes mains, les Etats du Centre et le Sud Central échappent aux expéditions britanniques et seul le Sud Profond tombe véritablement sous le joug ennemi. Alors que l’armée continentale nettoie la Nouvelle Angleterre avant de descendre plus au sud, Montréal tombe assez facilement. Vous me trouverez naïf, mais je découvre que la détention des Villes Stratégiques permet d’obtenir un maximum de levées ! L’Anglais peut donc être contenu dans le Sud Profond grâce à celles-ci.

Logiquement, les renforts ennemis se matérialisent dans les villes portuaires tenues par le Britanniqueid est à Charleston (voire Savannah) et à Québec. C’est un avantage stratégique considérable pour moi puisque je peux quasiment « vider » de troupes l’immense territoire qui s’étend de Québec à Wilmington et les concentrer à ces deux extrémités !
L’avantage est particulièrement visible au nord puisque les renforts prussiens débarqués à Québec sont pratiquement dans l’obligation de prendre Montréal, une ville dûment fortifiée et « protégée » la moitié de l’année par un climat rigoureux. L’armée prussienne va d’ailleurs y disparaître puisque, lançant un assaut frontal sur Montréal à l’approche de l’hiver, les 4/5èmes de ses puissantes unités vont s’y voir annihilées ! La contre-offensive sur Québec sera une promenade de santé…
Au sud, il faudra plus de temps pour en finir avec l’Anglais, mais la victoire sera d’ores et déjà à 90% acquise quand Bougainville et les renforts français rejoindront les côtes américaines.

Parfait ! Ne reste donc plus qu’à prendre Fort Détroit (un petit corps expéditionnaire y est dépêché), détruire les villages indiens (fournissant des troupes à la tête desquelles sont affectées des leaders britanniques poudrés et perruqués mais en mal de réguliers) et nettoyer les dernières zones britanniques en Louisiane, en Jamaïque et en Acadie. Je forme donc deux importants groupes d’armées, l’un pour prendre la Louisiane puis la Jamaïque, l’autre pour s’occuper d’Halifax. Le siège en Louisiane sera âpre mais victorieux. Je m’attends donc à une opposition semblable en Acadie… et j’ai grand tort.

Probablement faute d’autres villes côtières encore entre ses mains, l’IA a assemblé une gigantesque armée à Halifax !!! Armée stratégiquement inutile puisqu’elle ne sort pas d’Acadie, mais qui m’inflige une violente défaite (du moins en termes d’éléments, puisque la quasi-totalité de mes unités sont préservées et vont se reconstituer patiemment les mois suivants). Il me faudra aller récupérer par navires l’armée continentale au Sud Profond, ainsi que les renforts espagnols et des Caraïbes, pour proposer une opposition digne de ce nom à la masse de troupes assemblées par le Britannique. Ce n’est pas moins qu’une armée américaine forte de 70 unités ( ! ) qui viendra finalement à bout du bouchon britannique après un long mois de combats. Et c’est à la toute fin de la partie qu’un rapatriement express des régiments les moins affectés me permettra enfin de prendre Kingston et d’occuper ainsi absolument toutes les villes de la carte. Youpi. Champomy pour tout le monde. Vive moi… :innocent:

Maintenant, la question : comment est organisée l’arrivée des renforts en provenance de la vieille Europe ? Je la pose d’autant plus qu’en une occasion, l’IA va avoir la brillante idée de débarquer des troupes en plein cœur d’une Nouvelle Angleterre vide de troupes ou presque (seules les Villes Objectifs sont solidement tenues). J’avais alors trouvé cette manœuvre d’une rare intelligence de la part de l’IA, car elle me forçait à distraire des troupes de mes campagnes principales pour conserver la mainmise sur les vastes territoires sous mon contrôle. Historiquement, on sait qu’il s’agit d’une des principales problématiques des stratèges militaires et donc je fus particulièrement impressionné de voir l’IA capable de prendre en compte cette variable stratégique. M’attendant à une récidive, je plaçais des troupes dans les Villes Stratégiques et certains ports d’importance. Mais il n’y eut pas de seconde tentative et je me retrouvais donc au final confronté à l’amas susmentionné de troupes britanniques inutiles en Acadie (NB : En revenant en arrière dans les sauvegardes, je pourrais probablement vous donner la composition de ladite armée britannique). Dommage…

Voilà, voilà… en conclusion, je dirai quand même que je prends un pied formidable à jouer à ces jeux : merci et continuez comme ça ! :indien:

User avatar
PhilThib
Posts: 13703
Joined: Tue Oct 18, 2005 5:21 pm
Location: Meylan (France)

Fri May 11, 2007 3:59 pm

On ne vas pas trahir tous les secrets de notre chère IA :niark:

... ceci dit, les renforts britanniques en provenance d'Europe visent les grands ports et villes stratégiques, de préférence au main des anglais. A défaut, Halifax... De nombreux paramètres sont pris en compte, dont une part d'aléatoire (pour tenir compte des impondérables de la navigation et de la météo à l'époque :fleb: ...sans oublier les problèmes de transmission et délais sur les ordres)...

On y travaille régulièrement et cela ira en s'améliorant, pour plus de 'surprises' côté joueur...

...amusez-vous bien en attendant! :indien:

User avatar
Pocus
Posts: 25015
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Fri May 11, 2007 4:14 pm

celle ci a d'ailleurs des lacunes sur la partie navale, c'est pour cela que les Anglais ont du mal à sortir les unités d'Halifax, sauf par débarquement chez l'adversaire :)
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

User avatar
boudi
Posts: 654
Joined: Mon Jan 16, 2006 9:21 am

Sat May 12, 2007 4:50 pm

Oui, et bien moi je joue la même partie côté anglais, et l'IA m'en fait voir de toutes les couleurs. :p leure:

http://www.leqg.org/phpBB2/viewtopic.php?t=5539

Return to “Quartier Général BoA”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest