User avatar
FENRIS
AGEod Guard of Honor
Posts: 1463
Joined: Sun Jan 15, 2012 11:02 am
Location: Marseille (France)

livres historiques

Fri Sep 14, 2012 10:29 am

Ave à tous !

Pour commencer, deux livres dont je conseille la lecture à tous :
1. César chef de guerre
2. Histoire militaire des guerres puniques

du même auteur Yann le Bohec et aux mêmes éditions "Editions du rocher" collection "art de la guerre".
Pour tous ceux qui veulent en savoir plus sur l'organisation de l'armée romaine, son évolution dans la période qui nous interesse.
Surtout : l'organisation logistique, les déplacements etc..

L'organisation de l'armée de Carthage est aussi abordée, la marine, les auxiliaires, les sièges.

:thumbsup: :wavey:
[color="#FF8C00"][/color]Eylau 1807

"Rendez-vous, général, votre témérité vous a emporté trop loin ; vous êtes dans nos dernières lignes." (un russe)

" Regardez un peu ces figures-là si elles veulent se rendre !" (Lepic)[color="#FF8C00"][/color][I]
[/I]

User avatar
Sgtchaudart
Conscript
Posts: 7
Joined: Thu Dec 02, 2010 5:57 pm
Location: Carvin (France)

Sat Sep 15, 2012 7:17 pm

Bonjour à tous,

-"La guerre des Gaules" par Julius Caesar himself :thumbsup:

Pour ceux qui souhaitent découvrir l'histoire Romaine(comme moi) je ne peux que vous conseiller :
-les livres de Pierre Grimal.
-"Histoire de la Rome Antique : Les armes et les mots" de Lucien Jerphagnon

Voila.

User avatar
FENRIS
AGEod Guard of Honor
Posts: 1463
Joined: Sun Jan 15, 2012 11:02 am
Location: Marseille (France)

Sat Sep 15, 2012 9:21 pm

Sgtchaudart wrote:Bonjour à tous,

-"La guerre des Gaules" par Julius Caesar himself :thumbsup:

Pour ceux qui souhaitent découvrir l'histoire Romaine(comme moi) je ne peux que vous conseiller :
-les livres de Pierre Grimal.
-"Histoire de la Rome Antique : Les armes et les mots" de Lucien Jerphagnon

Voila.


C'est vrai, je les ai oublié ! Grimal et le bouquin de Jerphagnon Excellentissime !

:thumbsup:

:wavey:
[color="#FF8C00"][/color]Eylau 1807

"Rendez-vous, général, votre témérité vous a emporté trop loin ; vous êtes dans nos dernières lignes." (un russe)

" Regardez un peu ces figures-là si elles veulent se rendre !" (Lepic)[color="#FF8C00"][/color][I]
[/I]

Pierrus
Conscript
Posts: 7
Joined: Sun Sep 16, 2012 4:48 am

Sun Sep 16, 2012 4:56 am

Pas grand-chose à ajouter, peut-être aussi les livres de Catherine Salles et surtout de Paul Veyne, tous excellents.

User avatar
El Nino
Posts: 508
Joined: Mon Sep 03, 2007 12:46 pm
Location: Rhône-Alpes France

Sun Sep 16, 2012 9:13 am

Pour la petite histoire, je me suis beaucoup inspiré pour le montage des événements et la création des leaders et unités du site "remacle" sur internet où l'on trouve la plupart des sources antiques, surtout celles qui ne sont pas ou plus éditées.

On trouve encore en livre de poche quelques unes parmi les sources ci-dessous pour les scénarios suivants :

Septime Sévère : Hérodien / Dion Cassius / Histoire Auguste
L'année des 4 empereurs : Tacite / Plutarque / Dion Cassius / Suètone
César et Pompée : La Guerre civile de César (et les auteurs anonymes postérieurs), Plutarque, Appien, Dion Cassius
La Grande Guerre Mithridatique : Appien / Salluste / Dion Cassius
Marius et Sylla : Dion Cassius / Appien / Plutarque

On pourra rajouter à cela quelques historiens mineurs ou des sources parcellaires (comme les periochae de Tite live).

Pierrus
Conscript
Posts: 7
Joined: Sun Sep 16, 2012 4:48 am

Sun Sep 16, 2012 9:27 am

Ouep, un site sympa même si la plupart des traductions sont mauvaises ou trop anciennes. A utiliser avec précaution.

AndreasK
Posts: 26
Joined: Wed Feb 27, 2008 5:25 pm

Tue Sep 18, 2012 11:39 am

Any excellent modern literature on the subject that you can recommend?

In particular, regarding 2nd or 3rd century AD.

User avatar
koningtiger
Lieutenant
Posts: 134
Joined: Mon May 14, 2012 11:49 am
Location: Hispania Citerior

Tue Sep 18, 2012 11:50 am

Santiago Posteguillo- "Los asesinos del emperador", is a good book about the rise of Trajano, but shows too the period of the year of 4 Emperors. Not sure if its translated to english.

User avatar
Florent
Posts: 1740
Joined: Sat Apr 22, 2006 10:09 pm
Location: Mirambeau

Tue Sep 18, 2012 12:21 pm

You can look at Osprey books depicting armies, Uniforms or Campaigns.
The Campaign serie is pure military history at operationnal level + The main battle.
There is no battle for your favourite period for now, except Andrinople in 378 thus a little later.
Also Alssandro Barbero did an outsanding work on this Battle. " The Day of the Barbarians "

http://www.amazon.fr/Day-Barbarians-Battle-Roman-Empire/dp/0802716717/ref=sr_1_1?s=english-books&ie=UTF8&qid=1347966720&sr=1-1

"César Chef de Guerre " is outstanding.
Also for the Gallic War " César et la Gaule" by Christian Goudineau as well as " Les Erreurs Stratégiques des Gaulois face à César " by Philippe Richardot are excellent.

User avatar
koningtiger
Lieutenant
Posts: 134
Joined: Mon May 14, 2012 11:49 am
Location: Hispania Citerior

Tue Sep 18, 2012 3:07 pm

If you want something of S.IV and V then The Eagle in the Snow should be a must. About the Rhin crossing in 408.

vorkosigan
Private
Posts: 26
Joined: Fri Dec 19, 2008 11:29 am
Location: Melbourne, Australia

Wed Sep 19, 2012 8:03 am

For people looking to a general, short and affordable introduction to the subject of Ancient Warfare I think I can recommend this one:

Ancient Warfare: A Very Short Introduction
Harry Sidebottom
Oxford University Press, 2004

Here you can find a review of the book:

http://www.michiganwarstudiesreview.com/2007/downloads/20070301.pdf

[...]
As if all this were not enough, Ancient Warfare is equipped with a twenty-two-page, expertly annotated guide to “Further Reading,” a breathless “Chronology” (ca. four millennia on four pages), five minimalist maps, eighteen black and white illustrations, and a good index. All in all, a lot of bang for the drachma (or denarius).
[...]

(there's Kindle edition of it).

User avatar
MarsRobert
Posts: 113
Joined: Tue May 17, 2011 2:13 am
Location: Tampa Bay

Thu Sep 27, 2012 5:42 am

Gibbon's 'Decline and Fall' has to go at the top of the list. Lots and lots of great moments and colorful quotes in that book. I think my favorite is "The people of the empire felt that all religions were equally true, the philosophers thought they were all equally false, and the Imperial government thought they were all equally useful." :mdr: As my Medieval history professor so aptly noted, Edward Gibbon was a true product of the Enlightenment.

Coleen McCullogh's 'Caesar's Women' was unexpectedly good. She definitely has a knack for breathing life in to her characters and describing in intimate detail the Roman world. Also, for a long book it was a very enjoyable and relatively quick read. I need to read the other books in her Roman series. Does anyone else have any good historical fiction recommendations?

Arthur Ferrill's 'The Fall of Rome: The Military Explanation' is one of my favorite military history reads. He did a great job with it. Lots and lots of really good information and analysis. Love what he said about the Emperor Julian: "Julian's attempt to stop the spread of Christianity and bring back the old Roman gods was inconsequential, anachronistic and doomed to failure. The loss of several provinces in the East in the wake of his abortive Persian campaign, however, was another matter entirely."

Speaking of Julian, Gore Vidal's 'Julian' was also really good. The best thing I've ever read by him. He sort of used it as an excuse to do a lot of reflections on the Romans. One very controversial thing he wrote was how he felt that the great Marcus Aurelius was overrated. "Back in those days, it was considered a big deal if a Roman emperor could write his own name!" :mdr: His description of the battle of Strasbourg was great as well.

I absolutely hated Michael Curtis Ford's 'The Sword of Atilla'. It was dreadful. He wrote it like some cheesy Hollywood movie, and I'm sure he was hoping someone would buy the movie rights.

I also have very mixed feelings about Steven Pressfield. Although he's written about the Greeks rather than the Romans, I mention him because he is fairly popular as writers of ancient historical fictions go. I don't think he's necessarily a bad writer, but he's very overrated, pretentious, and has set himself up as the self-proclaimed expert on the ancient European world. Please???

User avatar
MarsRobert
Posts: 113
Joined: Tue May 17, 2011 2:13 am
Location: Tampa Bay

Thu Sep 27, 2012 7:21 am

koningtiger wrote:If you want something of S.IV and V then The Eagle in the Snow should be a must. About the Rhin crossing in 408.


Thanks for the recommendation. I'm putting Eagle in the Snow on my Amazon wish list. I'm excited by the fact that it is about the very late Empire. I also have my eye on an historical novel about Queen Zenobia.

User avatar
Addams
Conscript
Posts: 18
Joined: Wed Sep 19, 2012 10:31 am
Location: Occitania

Thu Sep 27, 2012 7:26 pm

Well, at home i have :

1 - Histoire de la Rome antique - Lucien Jerphagnon = Excellent book about the history of Rome from the start to the end, comes very handy when you want some quick informations about this or that specific period. and the guy writing style is just wonderful. Don't know if an English version is available though.

2 - Roman History, book 21 to 30 - Tite-Live = Second Punic war, classic, excellent.

3 - History - Polybe - Mostly about the conquest of Macedon, great classic too

4 - Conquest of the Gauls - Julius Caesar - No need to explain anything here, everybody knows all about that amazing book

5 - Auguste - Pierre Cosme - Good little book about Augustus.

6 - Annales - Tacite - Once again a classic, about the Julio-Claudians (some of them at least)

User avatar
MarsRobert
Posts: 113
Joined: Tue May 17, 2011 2:13 am
Location: Tampa Bay

Fri Sep 28, 2012 5:56 pm

Two more I forgot: I Claudius and Claudius the God by Robert Graves. Not only are the books great, but anyone who's seen the BBC series knows it does the books justice. Also, it was interesting seeing Patrick 'Star Trek Next Gen' Stewart playing Sejanus, and John Hurt from Alien was perfect as the depraved Caligula.

Sy, Sy, Sybil......
Ca, Ca, Claudius...... :mdr:

Bertram
Posts: 454
Joined: Thu Jan 31, 2008 8:22 pm

Thu Oct 04, 2012 10:33 am

A nice, though a bit dated book is Warry's "Warfare in the Classic World". Lots of drawings of various styles of helmets, shields, swords, etc., with a short text on the development of them during the classic period. I suspect this book is the source for quite a few pictures in different games about the period (lots of them by way of Berg's games SPQR, Ceasar and Alexandre). (Warfare in the Clasic World, John Warry, Salamander Books Ltd, 1980).
http://www.amazon.com/Warfare-Classical-World-Encyclopedia-Civilisations/dp/0806127945/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1349343075&sr=8-1&keywords=john+warry. (It looks like it was updated, or at least repinted in 1996). I got the hardcover one, it looks like there are pics in the paperback one as well, but no garanties :) .

User avatar
Wilfrid
Private
Posts: 38
Joined: Tue Nov 22, 2005 1:02 pm
Location: PARIS - FRANCE - EUROPA

Fri Oct 12, 2012 1:38 pm

Un grand classique (un peu vieillot) qui donne de bonnes pistes de demarrage pour les plebiens : Le Guide Romain Antique.

On y trouve de tout : des définitions, des idées de prix d'objets de la vie courrante, qq mots de latin, la structure des légions (avant et après Marius), l'explication de l'exode hurbaine, la carte de Rome, etc...

http://www.amazon.fr/Guide-romain-antique-Georges-Hacquard/dp/2010004884

Sinon, il y a une promenade dans la Rome Antique qui est plaisante à découvrir avec le Guide de la Rome Antique
http://www.amazon.fr/dp/2755703415/?tag=googhydr0a8-21&hvadid=8789591818&hvpos=1t1&hvexid=&hvnetw=g&hvrand=17965884231228134820&hvpone=&hvptwo=&hvqmt=e&ref=pd_sl_6cfdonfqxs_e

User avatar
gotrek
Corporal
Posts: 53
Joined: Sat Aug 04, 2007 11:45 am

Thu Jan 24, 2013 9:00 pm

Silvano Mattesini Les Legions Romaines- L'Armement à travers Mille ans d'Histoire. bourré d'illustrations et photos.
http://www.priceminister.com/offer/buy/46875540/Mattesini-S-Les-Legions-Romaines-Livre.html

Les Guerres Puniques , Préface de Claudia Moatti, chez Folio Classique avec des extraits d'historiens antiques compilés et expliqués.
http://www.amazon.fr/Guerres-puniques-Collectifs/dp/2070419428/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1359057606&sr=1-1

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 27, 2013 11:53 am

Je recommande le livre "Et Rome devint une république..." de Thierry Piel et Bernard Mineo.

[CENTER]
The attachment et-rome-devint-une-republique-3398063-250-400.jpg is no longer available
[/CENTER]

Auteur(s) : Thierry Piel , Bernard Mineo
Editeur : Lemme edit (Les éditions Maison)
Nombre de pages : 120 pages
Date de parution : 20/10/2011

Parmi les grands événements de l'histoire romaine, l'année 509 av. J.-C. se détache tout particulièrement. L'exil, cette année-là, de Tarquin le Superbe, roi réputé tyrannique, ouvre une nouvelle ère pour les Romains, celle de la res publica libera (république libre). S'il est à peu près certain qu'à la fin du VIe siècle av. J.-C. un nouvel ordre se dessine dans la Cité, l'enchaînement des événements rapportés par les Anciens est douteux. Ce fascicule tentera de décrypter les mythes et reconstructions littéraires qui ont obscurci cet épisode fondamental de la très ancienne histoire de Rome avant de proposer un panorama historique de ce qui permit aux Romains de passer de l'imperium des rois étrusques à celui des consuls républicains.


"C'est une Rome libre dont je vais maintenant retracer l'histoire politique et militaire, sous des magistrats élus pour un an, et sous des lois dont l'autorité est supérieure à celle des hommes. Cette liberté était un bien particulièrement appréciable après la tyrannie du dernier roi. Car ses prédécesseurs ont exercé le pouvoir de manière à mériter, tous autant qu'ils sont, d'être comptés comme fondateurs de Rome, [...], et il est incontestable que ce même Brutus, qui eut la gloire de chasser le tyran, aurait fait le malheur de Rome en se passionnant prématurément pour la liberté et en arrachant le pouvoir à l'un des rois précédents."
Tite-Live (II, 1,1-3)



:) Ce n'est certes pas LE livre a avoir, mais cela permet d'enrichir ses connaissances sur les débuts de la république romaine, sur la recherche de l'historicité de la légende.
Attachments
et-rome-devint-une-republique-3398063-250-400.jpg

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 27, 2013 11:56 am

Addams wrote:Well, at home i have :

1 - Histoire de la Rome antique - Lucien Jerphagnon = Excellent book about the history of Rome from the start to the end, comes very handy when you want some quick informations about this or that specific period. and the guy writing style is just wonderful. Don't know if an English version is available though.

Excellent livre en effet. Il va du début à la fin de l'histoire romaine. Il explique bien l'évolution des "moeurs" par exemple, de la transformation du poste d'un Auguste, vu plus comme l'homme providentiel, à celui d'un empereur autocrate à la Vespasien. Si l'un devait faire attention à ne pas trop s'afficher comme un "roi", le second pouvait clairement demandé qu'on l'honnore comme un demi-dieu.

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 27, 2013 12:03 pm

Je conseil aussi "La république romaine - De la deuxième guerre punique à la bataille d'Actium" de Jean-Michel David.

[CENTER]
The attachment 9782020239592_1_75.jpg is no longer available
[/CENTER]

Cela permet de mieux voir la position difficile de la classe dirigeante; de l'obligation des descendants de consuls ou d'héros, de faire au moins aussi bien que leurs ancêtres; de comprendre comment cela se fait que si le peuple devenait de plus en plus pauvre, pourquoi la classe dirigeante accumulé des fortunes immenses; ainsi de comprendre l'épuisement, génération après génération, des familles patriciennes, ainsi que des plébéiens faisant partie de la nobilitas.

J'attend vivement le tome 6, "Rome, avant l'impérialisme" de Agnès Rouveret, mais il n'est pas encore paru apparement.
Attachments
9782020239592_1_75.jpg

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Sun Dec 29, 2013 12:26 am

Auteur : Éric Teyssier
Nom du livre : Pompée. L'anti-César
Edition : Perrin, 2013
Nombre de pages : 430 p.
Résumé : A l’époque antique, depuis la fin de la République jusqu’à la fin du Haut Empire romain, Pompée est sans conteste l’un des hommes les plus souvent célébré par les historiens. Aussi réputé que César et souvent plus apprécié que lui, sa vie est une épopée suffisamment épique pour que ses contemporains lui attribuent le titre de Pompée le Grand alors qu’il n’a pas 25 ans. Général à 23 ans, trois fois triomphateur pour des victoires remportées sur trois continents, trois fois consul, fondateur de villes, bâtisseur à Rome, faiseur de rois en Orient, séducteur et diplomate, le parcours de Pompée est digne des plus grands.

Son existence est également emblématique d’une époque complexe, riche en grands hommes dont les affrontements titanesques ont pour enjeu le sort de la république romaine. Suivre Pompée permet d’observer les derniers soubresauts d’un régime agonisant qui meurt pratiquement avec lui. Entre un sénat arc-bouté sur ses privilèges de caste et la démagogie violente des tribuns du parti populaire, Pompée tente de trouver sa place dans un monde politique en perpétuel mouvement. Si son nom sera finalement éclipsé par celui de César, Pompée demeure le dernier imperator de la République.

The attachment 1407572-gf.jpg is no longer available


Mon avis : Je le recommande car le livre est plus qu'enrichissant sur ce personnage si connu et si inconnu à la fois. On en apprend mieux sur l'origine de sa famille, de sa carrière, de ses "erreurs", de ses "évolutions" et, du coup, de sa défaite devant César.
Attachments
1407572-gf.jpg
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Mon Jan 06, 2014 10:36 am

J'ai reçu en cadeau une petite bd intéressante :w00t: Je la conseil.

[CENTER]Image

Image

Image

Image[/CENTER]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Mon Jan 06, 2014 10:38 am

Titre du livre : Spartacus
Sous titre : Entre le mythe et l'histoire
Auteur : Eric Teyssier
Edition : Perrin


[CENTER]Image

Spartacus ! Ce nom claque comme un coup de fouet et suscite en un éclair de multiples images. A tous s'impose le visage de Kirk
Douglas, indomptable et généreux, dans ce qui reste l'un des meilleurs péplums de l'histoire du cinéma. Mais que savons-nous
vraiment de cet homme que le mythe a rendu immortel au prix d'un travestissement de la réalité ? A partir des sources antiques
et à travers le récit de l'incroyable épopée de ce gladiateur révolté, Eric Teyssier s'emploie à expliquer l'homme derrière la légende.
Il découvre un organisateur de talent, un grand meneur d'hommes, un tacticien au coup d'oeil sûr, mais aussi un chef de guerre
parfois cruel et un piètre diplomate. Spartacus est avant tout un homme libre qui bouscule et interroge les trois piliers de la
civilisation romaine que sont la guerre, l'économie esclavagiste et la gladiature.
[/CENTER]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Fri Jan 17, 2014 3:43 pm

Titre du livre : Philippe II de Macédoine
Date de parution : 2002
Auteur : Jean-Nicolas Corvisier
Edition : Fayard




[CENTER]Image

Philippe II (v. 382-v. 336), créateur de la phalange macédonienne, vainquit les Grecs à Chéronée (338) et soumit pour deux siècles la Grèce à la tutelle macédonienne, malgré les efforts de Démosthène. Il se préparait à marcher contre Darius III lorsqu'il fut assassiné. Son fils Alexandre réalisa cette ambition en conquérant l'Empire perse... Derrière cette définition de dictionnaire se cache un destin hors norme. En un quart de siècle, Philippe II, qui s'était imposé dans une Macédoine en pleine dissolution, fit de son royaume un Etat puissant. Il en doubla la superficie, le dota d'un grand pouvoir militaire, diplomatique, économique. Il parvint, ce qui paraissait presque impossible, à réaliser l'union de la Grèce. La Macédoine joua alors un rôle majeur, au carrefour entre le monde grec traditionnel, le Sud-Balkan et le monde asiatique. C'est Philippe II qui créa les conditions permettant le fulgurant destin d'Alexandre et ouvrant la voie à la conquête romaine, forgeant pour des millénaires l'avenir de l'Europe. Derrière son oeuvre, il faut également percevoir l'homme. Le roi poursuivit-il ses buts sans relâche, pendant un quart de siècle ? Sut-il mettre une vie privée, quelque peu agitée, au service de son idéal ? Par une synthèse particulièrement complexe, sachant à la fois utiliser ses qualités et ses défauts, ses forces et ses faiblesses, il parvint en tout cas à être l'homme d'un grand dessein, même prématurément interrompu. Jean-Nicolas Corvisier, docteur ès lettres, auteur de nombreux ouvrages, est professeur d'histoire ancienne à l'université d'Artois où il dirige le Centre de recherches Urbanisation, sociétés urbaines et démographie des mondes anciens.[/CENTER]
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Tue Feb 18, 2014 5:05 pm

En parlant de livres, je me suis décidé, il y a peu de temps, d'en lire un peu (beaucoup) plus que d'habitude ... Et oui. Cela me permettra comme cela de paraitre moins stupide que quand je répondais que le dernier livre que j'ai lu, c'était Gaston Lagaffe (même si c'est de l'excellente lecture) ... Je ainsi pouvoir faire des phrases du style "Tout a fait, l'intrigue manichéen de l'histoire est gargantuesque, ce mélange de surréalisme et de parnasse, est tout simplement homérique." ... Ca pète, hein ?! ^^

C'est ainsi que j'ai pris l'envie de commencer la lecture "Des maîtres de Rome" ... Romans de l'écrivaine australienne Colleen McCullough ... Le sérieux de la recherche historique dans ses romans sur Rome a conduit la Macquarie University à la nommer docteur ès lettres en 1993 ... Pour le fan d'Histoire que je suis, je me suis dis que lire ses livres me paraîtrait moins chiant (oups, un gros mot) que de lire du Molière ... Ou du Shakespeare ... Ou encore du Beethoven ... Comment ça il n'est pas écrivain ? ... Je ne savais pas ... Comme quoi, c'est bien la preuve que je dois lire plus de bouquins ...

Pour vous montrer que je lirai bien ces romans, je vais vous donner mon point de vue concernant l'histoire, la façon que c'est raconté, si je l'ai aimé ou si je ne l'ai pas aimé ... Je vais faire mon critique littéraire du dimanche ...

[CENTER]Image[/CENTER]

Il y a plusieurs tomes concernant "Les maîtres de Rome" :
-------- L'amour et le pouvoir : Je l'ai lu. Pas mal comme livre, bien qu'il y a plusieurs choses qui m'ont fait assez chiés. A savoir, le faite que lors des dialogues, Colleen se trompe souvent, il y a un mélange ou une intervention qui manque car on ne sait plus qui parle ... Le faite de lire encore et encore que Marius ne savait pas lire le grec, à force, on le sait (c'est même à se demander si ce n'etait pas cela le vrai message important du roman) ... Le faite que les Romains n'étaient pas très orignaux question nom et prénom, il y a plusieurs Caius Pupus Ficus, l'un est le père, un homonyme c'est son fils ainé, et un autre homonyme c'est un cousin, le bordel ... Le faite que Colleen utilise les derniers prénoms alors que dans le livre, les "personnages" utilisent les premiers prénoms, c'est ainsi qu'un Caius Pipus Ficus Anus, est appelé Ficus Anus par Colleen et Caius Pipus dans les dialogues entre personnages, ce qui rend encore plus difficile de savoir qui parle exactement ... Mais sinon, ca va, c'est plaisant (enfin, pour moi).
-------- La couronne d'herbe : Je l'ai lu. Même critique que le précédent mais ca va mieux. Colleen ne se perd plus trop dans les détails. Par contre, c'est un vrai casse tête avec les noms des personnages. Surtout avec ceux qui ont quatre noms. Colleen parle d'eux avec les deux derniers noms alors que les autres personnages s'appellent par les deux premiers noms. Il faut une certaine souplesse pour savoir qui est qui exactement. Ce que je n'aime pas trop, c'est le favoritisme dont bénéficie le jeune César (le fameux Jules qui portait pas d'falzar). En effet, c'est encore un gamin mais il est plus intelligent que tout le monde, il fait des trucs que même des vétérans arrivent à peine a faire. On voit trop l'amour que porte Colleen à César. Comme par exemple, la description des "futurs adversaires" de César sont décrits avec des vices, montrant ainsi qu'ils étaient déjà "pourris" et que c'est normal donc qu'ils s'opposent au grand J.C.
-------- Le favori des dieux : Pas encore acheté (je vais devoir attendre "longtemps" car je ne sais plus que l'avoir sur des sites comme "ebay", d'occasion et avec un prix supérieur à 50 euros, non merci).
-------- La colère de Spartacus : Le titre est assez mal trouvé car cela parle certes de Spartacus, mais aussi de Sertorius (le gars qui a fuit en Hispanie pour y former une révolte suite à la prise de pouvoir de Sylla à Rome). C'était assez intéressant de voir traiter une partie de l'histoire romaine si peu racontée. En gros, cela raconte Sertorius qui fait des soucis en Hispanie, le gouverneur sur place (Quintus Cæcilius Metellus Pius) mais Rome n'envoit pas de renfort car l'un des consul, Marcus Aemilius Lepidus (père du Lepidus qui formera le second triumvirat), fait aussi sa révolution en Italie, et ce, avec l'aide d'un certain Brutus (le père du futur assassin). Finalement, Pompée arrive, écrase Lepidus et tue en "secret" Brutus, puis arrive a convaincre le sénat de l'envoyer écraser Sertorius. Mais il se fait mettre une belle "bip". Finalement, on voit le changement arriver petit à petit chez Pompée, enfin il réussit à avoir un peu de maturité. Il passe du "gamin prétentieux qui doit tout à son défunt mais très riche papa" au "général compétent mûr et respectueux". Par exemple, il traitait de "vieille grand-mère" le gouverneur Pius, par la suite, il fera en sorte de faire reconnaitre au sénat que c'était une victoire commune. Et oui, Sertorius est mort de la main de Marcus Perperna Vento (l'un des lieutenants de Lepidus, le consul rebelle, qui a réussit à fuir l'Italie). Pendant ce temps, Spartacus fait des siennes en Italie, on voit Crassus tenter d'avoir un triomphe mais Pompée (qui revient de la péninsule) écrasse les fuyards, ce qui empêche Crassus d'obtenir le triomphe. On peut voir par la suite la "haine" se former entre les deux hommes (Crassus et Pompée), mais c'est assez logique, les deux ayant des personnalités incompatibles et si opposé (l'un radin, l'autre frivole).
-------- Jules César, la violence et la passion : Ici, c'est limite si on ne doit pas se demander si le livre ne fut pas fait juste pour casser du sucre sur Cicéron. Car si tu lis le tome, tu vois que Colleen (celle qui l'a écrit) fait passer Cicéron pour un péteux, un "clodo qui a gagné au loto une petite somme d'argent mais qui se voit maître du monde", un mythomane. Je m'attendais à mieux. J'avais espéré pouvoir en savoir plus sur Catilina et sa conjuration mais non. Tout ce qu'on voit, c'est Cicéron courir dans tout les sens, telle un alcool racontant qu'il a vu une licorne en face d'un magasin de chaussures. En dehors de cette "pseudo conjuration", on voit César se rendre indispensable auprès de Pompée et de Crassus, on sent venir la future alliance politique entre ces trois là.
-------- Jules César, le glaive et la soie : Ici, on voit la montée en puissance de César. Il commence a devenir non plus un "lien" entre Crassus et Pompée, mais un "contre-poids". Il commence à se faire des partisans mais aussi, des sbires qui l'aideront surement dans les prochains tomes à "prendre le pouvoir" (tel que Clodius). Mais surtout, on voit sa mégalomanie arriver et s'affirmer. Tout comme la haine des autres politiciens envers lui (ici, ce n'est plus des petites querelles, César a définitivement franchit la ligne jaune, le stade de "non retour"). Bien entendu, ses adversaires sont vus et décrit comme des "pauvres cons haineux", tout comme les nouveaux amis qui deviendront ses adversaires dans le futur (tel que Labienus qui ira rejoindre le camp des républicains lors de la guerre civile, Colleen le fait passer pour un salaud qui ne pense qu'à sa pomme, surement pour sous entendre qu'aucune personne "bien" ne peut se retourner contre César).
-------- La conquête gauloise : Pas encore acheté.
-------- César Imperator : Je l'ai acheté mais je ne le lirai pas encore.
-------- César et Cléopâtre : Pas encore acheté.


Petit coup de gueule contre la librairie où j'ai acheté le roman "Le glaive et la soie". J'avais demandé le tome numéro deux des "Maîtres de Rome". J'ai eu certes un numéro deux mais celui de la seconde sage. Colleen a fait deux "séries", moi je m'attendais a avoir le deuxieme tome de la premiére série (à savoir, "La couronne de'herbe"), mais j'ai eu le premier roman de la seconde série ... Bon d'accord, j'allais aussi l'acheter mais je devrai attendre la semaine prochaine avant de pouvoir aller commander le roman que je voulais, et surement encore une semaine avant qu'ils ne le recoivent ... Ca me dégoute, snif snif (ouais, j'adore pleurer pour un rien) snif snif ...
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 12, 2014 8:30 pm

[CENTER]Histoire sociale de Rome

Géza Alföldy (Auteur),
Yann Le Bohec (Introduction),
Etienne Evrard (Traduction)


The attachment 51CTT5JYYQL.jpg is no longer available
[/CENTER]

Géza Alföldy, qui enseigne à l'Université de Heidelberg, en Allemagne, est à l'heure actuelle un des meilleurs connaisseurs mondiaux du monde romain. Il a publié plusieurs ouvrages importants qui intéressent l'Espagne, les provinces de Norique et Dalmatie, ainsi que les Germanies. Dans tous les cas, il s'est signalé comme un spécialiste des inscriptions, un grand " épigraphiste ", mais aussi et surtout comme un historien au sens précis du terme : il n'a jamais négligé de replacer ses découvertes érudites au sein de l'histoire sociale, c'est-à-dire de l'histoire tout court. L'ouvrage qu'il nous propose ici décrit les différentes couches de la société, étudie les relations des unes avec les autres, et replace ces analyses dans un développement chronologique global qui ne néglige rien, pas plus les mentalités collectives que les autres aspects de la réalité du temps. Historiens et sociologues, étudiants et enseignants, tous seront à un degré quelconque intéressés par cet ouvrage qui a été imprimé trois fois en allemand, deux fois en anglais et qui a été aussi publié en italien, en espagnol, en grec moderne, en portugais et en polonais ! Cette énumération montre bien que la traduction d'Étienne Évrard était devenue un impératif. Cette version est d'ailleurs celle qui dorénavant fera autorité : Géza Alföldy a fait l'amitié à ses lecteurs francophones de mettre à jour son livre et de l'enrichir de " Remarques complémentaires ". Qu'il en soit remercié ! Yann Le Botter, Professeur à l'Université III de Lyon.
Attachments
51CTT5JYYQL.jpg
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 12, 2014 8:42 pm

[CENTER]Cesar, le Veritable Visage de L'homme, du Conquerant et du Chef D'etat
Gérard Walter (Auteur)

The attachment Cesar-Le-Veritable-Visage-De-L-homme-Du-Conquerant-Et-Du-Chef-D-etat-Livre-846457754_ML.jpg is no longer available
[/CENTER]

Il a cinquante ans mais c'est un plaisir de tourner ses pages.

Le César décrit dans ces pages, est à l'opposé du César que romance Colleen McCullough dans ses "Les maitres de Rome".

Si Colleen décrit un César réussissant toujours tout, courageux, honnête, respectueux de la loi et des traditions et etc ... Le César de Gérard est un pleutre. N'attaquant que quand il est en position de force, reculant à la première seconde dès que cela commence a sentir chocolat.

Exemple, après sa questure en Ibérie, Colleen raconte que le propréteur Caius Antistius Vetus (sous lequel était César en tant que questeur) libère César à la dernière minute afin de l'empecher à César de se présenter aux élections et de poursuivre son cursus honorum "dans les temps" ... Gérard raconte qu'il est partit rapidement en faisant un détour par la Gaule cisalpine afin d'y formater des troubles (afin d'aider, à nouveau, Catilina dans ses projets).

Deux César diamétralement opposé. Mais bon, faut dire que c'est Collen. Elle a fait un César la synthèse de ce qu'un héro fantasmé doit être. Plus proche d'un personnage de "livre érotique pour la ménagère désespérée" que du César décrit dans tant d'autres livres (comme celui des enquêtes de Gordien ou des Decius Metellus).
Attachments
Cesar-Le-Veritable-Visage-De-L-homme-Du-Conquerant-Et-Du-Chef-D-etat-Livre-846457754_ML.jpg
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Thu Jun 12, 2014 8:49 pm

Je recommande cette BD :

[CENTER]
vercin11.jpg
[/CENTER]

Malgré quelques "erreurs" (dont certaines faites pour faciliter la compréhension du lecteur a faire la distinction entre un cavalier Eduen et un cavalier germain, car les deux groupes étaient fort proches dans l'équipement (suffit de se rappeler la difficulté des Romains pour savoir qui était gaulois ou germains au sujet des tribus "belges").

[CENTER]
vercin11.jpg
[/CENTER]

La représentation des romains est plus fidèle (bien qu'on sent la forte influence de la série "Rome"). Oubliez les armures à lamelles de l'époque de Trajan, oubliez les armures en cuir des officiers romains. Les gaulois ont droit à une description plus fidèle (d'après les dernières recherches sur eux), on est loin d'Astérix et des casques à cornes si souvent représentés.

[CENTER]
vercin11.jpg
[/CENTER]

J'ai apprécié la représentation de la tactique de combat des germains (un cavalier avec un fantassin courant derrière lui, tenant la queue du cheval), tactique qui a tant fait souffrir les adversaires de ces derniers.

[CENTER]
vercin11.jpg
[/CENTER]
Attachments
album-cover-large-21909.jpg
712436420.jpg
822631bandeau.jpg
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

User avatar
Ahenobarbus
Lieutenant
Posts: 110
Joined: Sun Nov 11, 2012 2:50 am
Location: Belgique

Sun May 08, 2016 8:20 pm

Tarquin le superbe
Roi maudit des Etrusques, dernier roi de Rome



The attachment ob_c9345a_tarquin.jpg is no longer available


C'est sous la coupe d'une femme, sa belle-sœur Tullia, que Tarquin le Superbe (534-495 av. J.-C.), fils du roi étrusque Tarquin l'Ancien, entre en scène dans l'Histoire.

La créature machiavélique le pousse à l'épouser avant de l'obliger à tuer son père, Servius Tullius, et à prendre sa place sur le trône de Rome.

Le dernier roi de Rome devient ainsi le maître d'un empire naissant, qu'il impose par la force dans tout le Latium en installant ses proches à la tête des cités vaincues, et l'architecte de la grandeur monumentale d'une ville devenue capitale.

Partisan d'un pouvoir despotique, il gouverne par la terreur et épuise les finances de l'Vrbs. Le suicide de Lucrèce, une noble Romaine violée par son fils aîné, Sextus Tarquin, cause sa chute : l'orgueilleux roi et sa famille sont chassés de Rome, incitant les sénateurs à renoncer à la monarchie pour choisir la République.

Sous la plume de Tite-Live et de Denys d'Halicarnasse, le plus puissant et le plus flamboyant de tous les rois de Rome passe alors à la postérité comme l'archétype parfait du tyran sans scrupule.

Par ses actions, ce roi maudit et honni, victime d'une légende noire, est pourtant à l'origine de la puissance d'un Empire romain qui devait bientôt déborder les frontières du Latium, puis de l'Italie elle-même, jusqu'à embrasser la Méditerranée tout entière.
Attachments
ob_c9345a_tarquin.jpg
[CENTER]@@@ :D Belge et fier de l'être !!!@@@[/CENTER]
Je joue à [color="#cc0033"]Alea Jacta Est (AJE)[/color] - [color="#cc0033"]Birth of Rome (BOR)[/color] - [color="#cc0033"]Revolution Under Siege (RUS)[/color]
AAR's : Bellum Samniticum Tertium (BOR) - Un fauteuil pour deux (AJE)

Return to “AJE History club / Discussions historiques sur les Romains”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 1 guest