User avatar
andatiep
Posts: 1427
Joined: Thu May 01, 2008 10:56 am
Location: Grenoble, France.

Partizanstvo ! Rapport de Campagne(AAR) RUS-DoctorKing&Andatiep Décembre 1918

Fri Oct 28, 2011 11:12 am

[color="Red"]<== VOIR LES MOIS PRÉCÉDENTS[/color]



[INDENT][INDENT][INDENT]----------------------------------Image----------------------------------[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Rapports du Sovnarkom - Archive du Soviet Suprême de L'URSS.

Ref. BZ-634538
Conseil des commissaires du peuple de l'URSS.
Moscou.
15 décembre 1918.




______________________________
Front Nord


R.A.S. Rien À Signaler sur le front nord.
L'armée blanche de Mourmansk se reconstitue devant notre position de Petrozavodsk.
Une brigade de rosbifs s'applique à prendre lentement le contrôle de la voie ferrée entre Arkangelsk et Vologda.
La "Polar bear expedition" des garçons vachers de Wilson se retranchent à Kotlas,
où elle a manifestement capturé les restes de notre flotte fluviale.


______________________________
Front de la Volga du Nord



[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) La division blanche de Kalmykov qui nous poursuit depuis Glazov est arrivée devant Viatka.
Mais le KomandArm Kamenev a repris le commandement du secteur avec comme KomCor Avtonomov
et organise une bonne défense tout en construisant un dépôt pour favoriser le renflouement des effectifs.
Le KomDiv Zhloba est reaffecté vers un autre front où ses compétences en cavalerie seront mieux appréciées.

2) Le KomandArm Bonch-Bruevitch quitte laborieusement Cheboksary malgré la neige pour reprendre le contrôle de la voie ferrée
vers Kazan et Simbirsk, où une reconnaissance de cavalerie a détecté de faibles défenses.



______________________________
Front de la Volga centrale



La bataille de Penza !

L'offensive du camarade KomandArm Trotski et du KomCor Berzine sur l'axe Penza - Kuznetsk - Syzran - Samara
commence par un bras de fer terrifiant sur la rive droite de la Volga.
Malgré la tempête de neige qui faisait rage et une position ennemie bien retranchée, nos forces ont engagé l'ennemi dans la journée
du 5 décembre avec à peine deux fois plus d'effectif que les forces blanches.
Nous subissons de lourdes pertes (deux fois plus que les Blancs), mais notre progression nous fait malgré tout gagner du moral (+1NM) :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Le 7 décembre, toujours au corps à corps dans la tempête, les combats reprennent et la bataille reste indécise.
Nous accusons toujours beaucoup plus de pertes que l'ennemi, mais nous réussissons à exterminer entièrement
un régiment d'élite des Blancs :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Le lendemain, 8 décembre, la bataille continue et nous reprenons l'avantage ; chez les Blancs, 2 régiments de cavalerie,
un régiment d'élite et un escadron de voitures blindées sont anéantis et un de leur généraux semble manquer à l'appel.
Nos troupes sont déterminées (+1NM) :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Le 9 décembre, les combats font toujours rage dans la plaine et sur les collines autour de Penza.
Nos vaillants combattants continuent à progresser dans les tranchées ennemies où les pertes sévères sont maintenant
pour la racaille servile blanche. Les prisonniers commencent à affluer sur les arrières (+1NM) :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Le surlendemain, les combats se poursuivent toujours, mais cela tourne maintenant à la chasse aux fuyards et à la collecte
de prisonniers, de nombreux régiments ennemis se disloquent (+1NM) :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) Notre victoire à Penza est encore fragile, car désirant avancer à tout prix, le camarade Trotski a immédiatement
continué la marche vers Kuznetsk après les combats de Penza sans prendre le temps de prendre le contrôle de sa région.
Le KomDiv Egorov (280) et une brigade de cavalerie sont dépéché sur place pour prendre la région
et disperser les restes de l'armée blanche d'Orenbourg.

2) Poursuivant l'offensive, nos troupes sont maintenant à Kuznetsk.
Mais les colonnes du Front de la Volga commandé par le Camarade Trotski sont dans un état pitoyable après une semaine
de combats acharnés suivit d'une marche épuisante pour atteindre Kuznetsk, le tout dans une tempête de neige constante.
Elles sont complètement désorganisées et exsangues (13, 4, 11). C'est avec une certaine anxiété que
nous recevons les rapports de nos cavaliers de reconnaissance : La légion tchèque et les forces du Komouch
ont massé une force considérable à Syzran (1000).
S'ils contre-attaquent, alors que nos arrières à Penza ne sont toujours pas contrôlés pour accuiellir une retraite,
nous allons droit à la débâcle.
Toutes nos forces sont en ordre de replis en mode Passif (vert) vers Penza, en espérant que la tempête qui continue
nous évitera l'accrochage avec des troupes blanches.

3) Le KomCor Makhine, pourtant à portée de Simbirsk, un bel objectif faiblement défendu juste au nord,
doit à contre-coeur partir plein sud pour essayer d'intercepter une éventuelle contre-attaque
de la légion Tchèque depuis Syzran sur Kuznetsk.

4) Réorganisées après la bataille de Saratov en deux corps aux ordres du KomCor Voroshilov et du Komcor Frunze,
nos troupes sont enfin en mesure de reprendre l'offensive vers Penza depuis Saratov.
Nous espérons que Voroshilov pourra même s'approcher assez de Penza pour soutenir le front de Trotski cette quinzaine.


La terrible bataille de Penza - du 5 au 11 décembre 1918 :

Image


______________________________
Front du Sud


R.A.S.
Le camarade Staline est toujours planté devant Tsaritsyn où il construit un dépôt pour mieux supporter les rigueurs de l'hiver.
Denikine et Wrangel n'ont pas bougé.
Nos forces autour de la Caspienne sont sous le blizzard et ne bougent pas.
Nos partisans sur le versant nord du Caucase continuent leur harcellement des voies ferrées avec certains succès
(le groupe des partisans du Kouban a même repoussé les cosaques qui tentaient de récupérer le train blindé capturé).



______________________________
Front du Kazakhstan


R.A.S.
Le camarade Zinoviev ne peut bouger à cause du mauvais temps.
Il essaye de former de nouveaux régiments de cavalerie turkmènes.



______________________________
Commissariat à la production de guerre


Nous pouvons enfin lancer la formation de 5 brigades et d'un KomDiv autour de Moscou.






[INDENT][INDENT][INDENT]----------------------------------Image----------------------------------
Rapports du Sovnarkom - Archive du Soviet Suprême de L'URSS.[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Ref. BZ-634539
Conseil des commissaires du peuple de l'URSS.
Moscou.
Premier janvier 1919.




______________________________
Front de la Volga du Nord


[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) Le KomandArm Kamenev a bien repoussé la division blanche de Kalmykov (150) devant Viatka.
Nous décidons de foncer avec le KomCor Avtonomov (350) sur Glazov
en essayant de bousculer une par une les brigades du Komouch
qui trainent sur la route.

2) Le KomandArm Bonch-Bruevitch a repoussé un peu les Blancs le long de la voie ferrée entre Cheboksary et Kazan.
Mais il doit s'arrêter et se séparer de sa division principale,
commandé par le KomDiv Iskritsky (310), qui part renforcer
le Front du camarade Trotski.



______________________________
Front de la Volga centrale



[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) Le KomCor Makhine chargé d'intercepter vers Kuznetsk une éventuelle contre-attaque ennemie contre Penza
a en fait été lui même intercepté avant de pouvoir quitter sa région de
départ. Il a dû affronter l'énorme armée blanche protégeant Samara.
Accroché par un corps sous les ordres du Tchèque Cecek, auquel c'est joint
en réserve l'armée blanche principale établie à Syzran, nos troupes s'en sont
plutôt bien sortis durant la bataille et on réussi à décrocher plus au nord
sans trop de pertes :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

2) Le KomCor Makhine (280) et le KomDiv Iskritsky (310) détaché du
Front du KomandArm Bonch-Bruevitch, rassemblent un corps de deux
divisions à Saransk.

3) Profitant que Penza n'est pas été la cible d'une contre-attaque,
le camarade KomandArm Trotski (150) passe en ordre passif pour essayer
de recompléter et réorganiser deux divisions salement amochées lors de la
bataille de Penza. Des renforts arrivent également.
Le KomDiv Budienny (80) est chargé de nettoyer la région des derniers
éléments réactionnaires qui contrôle encore le dépôt et le chemin de fer.

4) Le KomCor Berzine (300) est envoyé chasser le lièvre blanc sur la
route de Saratov, surtout pour reprendre rapidement le contrôle
de la voie ferrée.

5) Les KomCor Frunze et Voroshilov ont engagé les Blancs au nord de
Saratov et n'ont pas pu aller plus loin vers Penza. Mais la bataille fut bien
gagnée, nous avons infligé deux fois plus de pertes à l'ennemi et
notre moral s'améliore (+1NM) :

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Après la bataille, nous séparons nos forces en trois : Le KomCor Voroshilov (20)
repart pour défendre Saratov, le KomCor Frunze (430) traverse directement
la Volga pour attaquer le bourg de Balakov où nos éclaireurs ont rapporté
que les Blancs ont de nombreuses unités encore en formation (mais nous
espérons qu'avant de traverser, il accroche encore les Blancs qui resteraient
encore dans le coin), et Le KomDiv Tukhachevsky (520).

6) Une brigade Tchèque surgit de nulle part a repris Pokrovsk, en face
de Saratov. Le KomDiv Tukhachevsky (520) est donc chargé de contre-
attaquer en utilisant la voie ferrée, si possible jusqu'au dépot d'Uralsk



______________________________
Front de l'Ukraine


Un nouveau Front s'ouvre en Ukraine après l'évacuation allemande.

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Nous disposons de nombreux groupes de partisans répartis un peu partout.
Ils ont pour objectif de dynamiter le plus possible de voies ferrées pour
ralentir l'avance des Blancs. Les Nationalistes ukrainiens (en jaune) occupent
les principales villes. Un corps expéditionnaire franco-grec a débarqué le long
de la mer noire pour soutenir les Blancs, notamment à Odessa et Sevastopol
mais nous n'avons encore contact avec eux.

1) Nous n'avons hélas dans le secteur que deux brigades régulières
encore désorganisées et en sous effectif commandées par le KomDiv Schors.
Nous décidons de les replier au nord à Kursk pour qu'elles se complètent et
recoivent des renforts avant de revenir en Ukraine pour attaquer Kiev plus à
l'ouest. Nous ne pourrons défendre Karkhov pour l'instant.

2) Deux colonnes blanches s'avancent vers Karkhov, mais elles
peuvent autant aller vers Voronezh.

3) et 4) De nombreuses bandes d'irréguliers anarchistes
contrôlent des territoires au sud. S'allier avec eux permettraient de les
diriger dans le dos des Blancs mais nous n'avons pas encore assez de marge
de manoeuvre politique en EP pour les courtiser.




______________________________
Front de la Volga du Sud


Dramatique nouvelle. Finnissant à peine d'installer un dépôt à Ilovlya, juste
au nord de Tsaritsyn, le camarade Staline a subit une énorme attaque
ennemie, même la colonne blanche de Wrangel a retraversée la Volga pour
y participer.
Dépassé par le nombre et la supériorité de la soldestesque cosaque, nous
avons été battu et avons eu très nombreuses pertes. Le moral en prend un
coup aussi (-1NM). Ce qui n'empêche pas le Parti d'estimer que le camarade
Staline s'est bien comporté et mérite de grimper en préséance...

[INDENT][INDENT][INDENT]Image

Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) Le camarade KomandArm Staline est encore en sérieuse difficulté
pour retraiter après la bataille, car l'ennemi a pris tout le contrôle du chemin
de fer. Il ne peut donc l'utiliser pour faire retraite dans la région au nord, à
moins d'y arriver à pied sous la neige dans 16 jours (2 tours). Pendant tout
ce temps, il risque de se faire encore durement accrocher, sans compter que
l'ennemi avancera probablement dans cette région. Nous estimons donc
préférable d'essayer de retraiter à l'est en retraversant la Volga vers
Volzhskiy où nos troupes devraient arriver sous la pluie dans 14 jours (1 tour).

2) Nous avons enfin fini la construction de canonières à Astrakhan.
Nous commencons donc à rassembler une force maritime avec une petite
division sous les ordres du camarade KomDiv Kirov à Gurjev pour débarquer
au sud de la Caspienne, sur les arrières des Blancs, en Caucase du Nord ou
au Kazakstan.


[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

La meute des cerbères blancs forçant le verrou du Don & Volga autour de
Tsaritsyn, franchissant une étape importante sur la route de Moscou




______________________________
Front du Turkestan



La bataille de Kzyl-Orda (Fort Perovskiy) :
[INDENT][INDENT][INDENT]
Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

Les KomDiv Zinoviev et Kalnine ont convenablement repoussé une attaque
sur notre dépôt de Fort Perovskiy. Le moral de nos troupes s'en trouve
amélioré (+1NM).

[INDENT][INDENT][INDENT]Image[/INDENT][/INDENT][/INDENT]

1) Formés en deux colonnes, les KomDiv Zinoviev et Kalnine
poursuivent l'ennemi pour reprendre le contrôle de la voie ferrée entre Kzyl-Orda et Tashkent.

2) Nos partisans essayent de saboter la voie ferrée entre Tashkent et Samarkand.



______________________________
Commissariat à la production de guerre


Nous lancons la formations de 4 brigades et d'un KomDiv.






[color="Red"]VOIR LES MOIS SUIVANTS ==>[/color]
REVOLUTION UNDER SIEGE GOLD

Return to “RUS: Revolution Under Siege AARs”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 3 guests