Aedan
Private
Posts: 22
Joined: Wed Apr 05, 2006 8:53 am

AAR Solo v 1.05 Campagne 1776 américaine

Wed Apr 05, 2006 9:31 am

Ceci ne sera pas un vrai AAR, juste un petit résumé de partie car je n'ai pas pris assez de note.

J'avais commencé la meme campagne en 1.03 ou j'avais pris une rouste monumentale. En effet je ne me doutais pas du tout de la puissance et de la localisation des renforts anglais de 1776 ni que contrairement à 1755, la plupart des villes sont dépourvue de forteresse. Il fallut que je constate mes troupes se faires exploser au choc en defendant Montreal et New-York pour m'en rendre compte. Bref l'année 76 et 77 furent si pouri que la campagne fut desastreuse.


J'ai donc décidé de relancer une campagne 76 en 1.05. Difficulté normale, broullard de guerre.

Pour faciliter le récit, j'ai prit comme hypotheses suivantes:

1 régiment = 1000 hommes
1 compagnie = 250 hommes
1 points de force = 30 hommes
1 point d'artillerie= 1 canon

---------------------------------------

En Janvier 1776, la situation semble favorable pour les Patriotes.

- Le sud est calme hormis quelques loyalistes en Georgie
- Le centre est entierement sous controle hormis le port de Norfolk
- Le Canada est sous control américain sauf Quebec qui est défendu par une armée anglais moyenne
- La Nouvelle Angleterre est également sous controle américain. L'armée Continentale de Washington campant devant Boston défendu par une puissante armée Anglaise.


Mais d'Angleterre nous parviennent des nouvelles alarmantes. Le roi surpris en 1775 est bien décidé désormais à reprendre l'initiative et il a rassemblé des forces collossales.
Ces forces sont en train d'être acheminé en amérique. Evidement elles débarqueront dans des ports et rapidement elles offriront une supériorité numérique et qualitative à l'Angleterre.

D'apres les estimations, 50% des effectifs seront débarqués en Nouvelle-Angleterre, 25% au Canada et 25% dans le sud.

Les forces américaines doivent immédiatement prendre des mesures. Le général Wahshington arrete le plan d'opération suivant

1) Evacuation du Canada. Installation du pivot défensif sur le fort Ticonderoga

- Les forces américaines devant Quebec et de toute la vallée du Saint-Laurent doivent évacuer le canada immédiatement, Montreal étant abandonné.

- Le pivot de la défense sera le fort Ticonderoga qui sur les rives du lac Champlain bloque la voie de passage vers Albany et la vallée de l'Hudson. Un dépot de ravitaillement sera construit dans le fort des que le matériel necessaire sera rassemblé car le fort devra tenir été comme hivers face à des forces. Les villes de Norwitch, Albany et Oswego (qui sera prise des le printemps 76) seront tenue par des garnisons minimales pour eviter les coups de mains et infiltration

- Le général Horatio Gates est envoyé à Fort Ticonderoga et sera responsable de la défense du nord. Sa mission est de bloquer l'accée à la vallée de l'Hudson au Niveau du Fort Ticonderoga et de contraindre les anglais à passer un maximum d'hivers bloqué dans cette région difficile

2) Evacuation de la Nouvelle-Angleterre. Fortification de New-York

Les forces américaines sont bien trop exposés en Nouvelle-Angleterre:

- Replis imédiat et meme en plein hivers de l'armée Continentale située devant Boston en direction de New-York.

- Washington des son arrivé à New-York devra sacrifier une partie de son ravitaillement et toute son artillerie pour construir un fort à New-York et mettre la ville en situation défensive.

- Washington de son QG de New-York commandera les opérations dans la région

Les forces américaines devront tenir coute que coute New-York à l'embouchure de l'Hudson. Tant que New-York resistera, le nord de la Penssylvannie sera préservée d'une invasion. La vallée de l'Hudson sera elle même périlleuse a franchir pour les Anglais menacé par New-York et Albany-Ticonderoga solidement tenu par les patriote

3 ) Evacuation de la Virginie. La Pennsylvanie sera le territoire sacré des américains.

Les forces américaines du centre sont dispersées et constatée essentiellement de Milice.

- Evacuation de la Virginie par le nord. Ordre à toutes les unités de franchir le Potomac et de se refugier en Pennsylvanie

- Rassemblement de toutes les unités disparates de la région.

- L'armée du Centre se rassemblera et se constituera à Philadelphie dans un 1er temps.

- le général Nathanaël Greene détaché de l'armée Continentale prendra le commandement des opérations au centre. Son QG etant Philadelphie

4) Les opérations dans le sud: la guerrila!

- En prévision d'un débarquement prochain des forces Anglaises, le litoral est abandonné.

- Charleston et le fort Sumter resteront occupé avec un régiment de milice et surtout un puissant régiment d'Artillerie.

- Savanah restera occupée par une unité de milicien

- Toutes les autres villes cotières sont évacués.

- Ordre est donné à toutes les forces rebelles se s'enfoncer dans les terres. Morgan et les siens devront grace à la vitesse mettre le sud en etat de rebellion permenente. Il faut attirer et fixer le maximum de force anglaise dans le sud afin de les empecher de remonter vers le nord et la Pensylvannie avant que l'armée du centre du général Greene ne soit en etat de combattre.

Gallus Sinensis
Private
Posts: 24
Joined: Thu Mar 23, 2006 8:22 am
Location: Beijing, China

Wed Apr 05, 2006 10:13 am

Ca commence bien ! J'aime ce coté synthétique qui facilite la lecture.

Aedan
Private
Posts: 22
Joined: Wed Apr 05, 2006 8:53 am

Wed Apr 05, 2006 10:30 am

Printemps et été 1776

Les informations parvenus d'Angleterre devaient se reveller exactes. De puissants contingents Britaniques débarquèrent à Quebec, Boston et Norfolk.

- Au Canada, profittant d'un Saint-Laurent gellé, les forces américaines effectuerent leurs replis malgré l'hivers. Une pause d'un mois à Montreal pour refaire le pleindes approvisinement et en Avril 76, le Fort Ticondéroga était occupé par l'armée du Canada et un dépot de ravitaillement était construit.

Oswego était également capturé en Avril permettant de vérouiller tout les passages avec le canada.

- En Nouvelle-Angleterre, le replis de l'armée continentale se fit sans encombre. Cependant la rigueur de l'hivers coutera plus de 500 hommes à l'armée continentale. Des le printemps 76, le fort de New-York était construit et toute l'armée Continentale s'y enferma Sauf le général green et quelques colonels qui pousuivit sur Phildelphie avant le que le siège de New-York n'ai été mis en place.

- en Virginie, Cornwallis réalise un débarquement en force à Norfolk et se dirige immédiatement vers le nord s'emparant de Richmond. Les forces rebelles des carolines se précipitent alors à sa poursuite et le force à se retourner contre elles. Cornwallis entamme alors une descente vers le sud, s'emparant des villages américains trouvé sur sa route. La Pensylvannie est néemoins sauvé et le général Green pourra passer le reste de l'année à rassembler des volontaires.

Des forces Anglaises se portent sur Charleston et entamment le siège.

Automne 1776


New-York est à présent assiégé par une armée Anglaise de 17.000 hommes. De temps en temps, des breches apparaissent dans l'enceinte du fort mais elles sont rapidement colmaté.

Au nord, 7 régiments Anglais assiègent Ticonderoga. Gates ne dispose que de 3 régiments dont 2 de miliciens. Heureusement un régiment de renfort venu de Norwich poura traverser le eac Champlain et renforcer à temps le fort.
Le reste de la vallée de l'Hudson reste calme, les Britanniquent avançant lentement dans les collines du Massachussets, du Maine et du New hamphire.


Au sud, la stratégie de harcellement sera un grand succé. Des villages indiens seront détruits, Charleston et Savanah tiennent toujour et les lourdes armées régulières Anglaises se disperses à prendre et reprendre les villes libérés par la rebellion.
Cependant en octobre, Morgan et ses partisans se feront suprendre par Cornwallis. Les Anglais ne feront pas de quartiers. 2.000 irréguliers et Morgan lui-même seront executés.

A la fin de l'année, la majorité des chefs rebells auront été tué au combat. cependant les forces rebelles bien que privé de chefs poursuivront la guerre d'usure. Avec l'arrivé de l'hivers, ordre est donné de se refugier dans les petites villes des Appalaches. Les anglais renonceront à poursuivre...

Hivers 76-77

L'Hivers est terrible et le plan de Washington fonctionne à merveille. 10 régiments Anglais devant Ticondéroga et 17 régiments devant New-York souffrent atrocement du froid alors que les forces américaines sont au chaud dans les forts et villes.

D'aprés nos etimations, la moitié des forces Anglaises assiégeant New-York periront.... chaque compagnie etant réduite de moitié... les pertes totales dépasse les 8.000 hommes.
Devant Ticonderoga, les pertes sont encore plus importantes.. les anglais sont décimés. Horatio Gates envisage une sortie mais choisi de laisser l'hivers poursuivre le travail. Le fort est même renforcé de deux régiments suplémentaire venu d'Albany et Norwich entraverssant le lac Champlain gelé.

Dans le Centre, Nathanael Green est également bien au chaud dans Philadelphie avec son armée du centre nouvellement crée.

L'année 1777 vera les forces américaines cesser le recul et contre attaquer pour la 1ere fois...

User avatar
Pocus
Posts: 25168
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Wed Apr 05, 2006 10:49 am

Tu pourrais me passer la sauvegarde (tout le rep de la partie), que je regarde pourquoi ils ne prennent pas leurs quartiers?
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

Aedan
Private
Posts: 22
Joined: Wed Apr 05, 2006 8:53 am

Wed Apr 05, 2006 10:27 pm

Je t'envois tout cela ou Pocus?

Sinon oui l'armée Anglaise est restée plantée 3 ans dont 2 hivers devant New-York. Elle a commencé à 17 régiments et à fini a plus de 40 régiments de combat.

J'ai l'impression que l'Hivers elle avait bien des chariots de ravitaillement mais légerement insuffisant en nombre. l'armée Anglaise n'était pas détruite mais prenaient des dégats sérieux.

Il aurait fallu soit qu'elle prenne la ville (fort difficile), soit qu'elle laisse une partie des troupes mais que le reste contourne New-York voir mieux, embarque sur des navires pour me contourner et débarquer directement en Pensylvannie. Ou alors passer plus au nord et attaquer avec plus de force sur Albany.

Mais c'est peut etre complexe pour une IA... il est certain que face à un humain, ma tactique de Fixation sur Ticonderoga et New-York n'aurait pas réussi.

User avatar
Pocus
Posts: 25168
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Wed Apr 05, 2006 10:47 pm

envois le tout à support@ageod.com

je vais voir ce que je peux faire pour lui greffer 1 neurone de plus dans ce cas là :)
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

Aedan
Private
Posts: 22
Joined: Wed Apr 05, 2006 8:53 am

Fri Apr 07, 2006 7:00 pm

L'année de transition 1777

1777 sera une année de transition. Au nord la situation evolue peu. Les forces Anglaises du canada qui ont survécu à l'hivers demeurent fixée sur le fort Ticonderoga.

Libérant des troupes d'irégulliers et de miliciens, Horation gates ordonne la destruction des villages iroquois. Des forces Anglaise cependant d'infiltrent venant de Nouvelle-Angleterre et menace Albany. La ville sera renforcée par de nouvelle levée de milice et de troupes continentales. La pression Anglaise sur ce secteur pourtant fragile demeurent issufisante pour destabiliser le dispositif américain.


Dans la région de New-York, l'Angleterre renforce sa position. De nouvelles troupes ont renforcées le siège de new-York et les forces engagée passe de 17 régiment à plus de 30. Mais la palissade etant régulierement réparée, Washington avec une dizaine de régiment immobisera ainsi plus de 30 régiment Britannique.
Cependant quelques villes de nouvelle-Angleterre se revoltent et notament Newport. Les Anglais se focalisant exclusivement sur New-York ne reagissent pas et les villes de l'Est dont Boston seront capturée sans difficultée. La Chute de Boston et des villes de la région semble avoir eu comme conséquence la baisse drastique du ravitaillement de l'armée Anglaise qui asiège New-York...l'Hivers qui devait suivre sera encore plus terrible pour les anglais... le ravitaillement semblant manquer d'avantage..

En Pensylvannie libre de toute guerre, les volontaires affluent dans l'armée du général Green qui passe de 10 à 20 régiments. Désormais Green commande 2 x plus de force que Washington. helas il manque des officiers en nombre suffisant pour encadrer toutes ces troupes. Les forces américaines se contenteront en 1777 de défaire les maigres unités Anglaise qui se risqueront à franchir le potomac vers le nord et venant de Virginie


Enfin dans le Grand sud, le jeu du chat et de la souris se poursuit. Les Brittaniques courent de partout à la recherche des miliciens rebelles pourtant non comandé. Ne pouvant garder toutes les villes, les Britanniques sont débordé et à la fin 77, 50% des villes de la régions seront redevenues américaines bien que changeant souvent de mains. Savanah non menacée et surtout Charleston bien qu'assigée resteront sus controle permanent des américains.

Dans l'Ouest enfin, des troupes irrégulieres américaines echoueront devant Fort Détroit mais parviendront jusqu'aux grandes plaines....

La Victoire de 1778

L'Hivers 77-78 sera terrible aussi bien devant Ticonderoga que devant New-York ou les Anglais subissent des pertes terribles. Bien que les effectifs devant New-York soit encore monté de 30 à 50 régiments, le froid a réduit les effetifs des compagnies à moins d'1/3.
Washingont et Gates demeurent au chaud dans New-York et fort Ticonderoga sans subir de perte.

Printemps 78

Le général Green à Philadelphie dispose a présent de force collossale. La Pensylvannie en paix et solidement tenue ) fournie des effectifs considérables, aussi bien en milicien qu'en troupes Continentale. Disposant de plus de 30 régiments dont 20 continentales, Green décide d'emporter la décision dans le Sud.
Il quitte Phildadelphie et Franchie le Potomac. Alexandria est reprise suivie de Frericksburg. Cornwallis sera sechement dans une bataille ou les américains disposeront de 4x plus d'homme que les Anglais. Il sera repoussé dans les Carolines....

Green décide d'exploiter son avantage et s'empare de Richmond et Norfolk. Désormais la Virginie est entierement liberée des Britaniques.

Green décide alors de séparer ses forces. 25% de ses troupes prennet la route du sud pour faire leurs jonctions avec la rebellions des Carolines et poursuivre et détruire cornwallis. Gardant 75% de ses forces, Green décide de remonter rapidement vers le Nord car Washington à décider de dégager New-York et de livrer la bataille décisive pour le sort de la guerre

Opération dans le nord

Ticonderoga tiend toujour malgré un siège interminable. Cependant des colones anglaises attaquent au nord de l'Hudson. Albany sera perdue car sans forteresse, il etait difficile de la défendre. ordre est donnée aux forces américaines de se refugier dans un fort à quelques dizaines de lieu en amont sur l'Hudson. cette fois, le fort protegera les forces américaines et imobiliseront les Anglais le reste de l'année

Opération dans les Carolines

Dans le sud, 1778 est l'année des miracles. La rebellion s'est entedue et désormais les troupes américaines sont le double en effetifs des maigres armées Anglaises incapable de conserver les principales villes. désormais ce sont les insurgent qui tiennent les cités et les anglais qui courent dans la campagne poursuivit impitoyablement...

Cornwallis pris en etau par les forces US venant de virginie devra livrer sa derniere bataille... il perira a la tete de son armée moribonde.

Les dernieres poches anglaises tomberont en georgie à la fin 78.... La guerre dans le sud est terminée, la victoire est totale. A noter que Charleston malgré 2 année de Siège ne tombera jamais et que les américains auront combatut principalement sans chef... mais sont demeuré plus nombreux et plus rapides que les armées anglaises pourant commandé

La bataille Titanesque de New-York termine la guerre

Juillet 78, Green et son armée sont de retour à Philadelphie et marchent à présent sur New-York. En Aout 78, Green se trouve désormais à face à New-York toujours assigée mais de l'autre coté de l'Huson...

Mais les succés prodigieux de l'armée Continentale à décidé la france de s'engager en amérique et en Aout, l'armée Française de Rochambeau débarque à New-York.... environs une quinzaine de régiment d'elite de l'armée Française.

Le commandemant Anglais semble paralysé, il est temps de terminer la guerre.

En Septembre 1778, Washington ordonne l'attaque général:

- La puissante armée du Centre de Green traverse l'Hudson et attaque l'armée Anglaise
- L'armée continentale de Washington et l'armée Française de Rochambeau sorte du fort de New-York simultanéement.

La plus importante bataille de tout les temps en amérique pouvait alors débuté.

Rochambeau dispose de 220 compagnies !!!! dont 80% de régulières alors que les anglais réduits par deux terribles hivers ne dispose plus que de 85 compagnies

Les forces coalisées comportait cette journée la plus de 50.000 combattants en pleine forme... les Anglais eux ont des compagnies forts réduite et ne dispose que de 8 à 10.000 h.... ce sera un terrible carnage.... l'armée Anglaise sera repoussée subisant des pertes supérieures à 50%

Washington ordonne la pousuite et 2 nouvelles batailles auront lieu et l'armée Anglaise sera finalement détruite....


A la fin de l'année 1778, les Anglais ne tiennent plus qu'Albany et le Canada. Les forces Franco-Américaines ont une supériorité numérique totale (entre 7 et 10 vs 1).

La Conquete du Canada etant ineluctable pour 1779, Washington décide de suspendre la guerre... la victoire est totale en seulement 3 années de guerre

Aedan
Private
Posts: 22
Joined: Wed Apr 05, 2006 8:53 am

Fri Apr 07, 2006 7:15 pm

Fin de la partie trés tot au debut 1779.

Bilan mitigé:

- Mon plan initial de fixer les Anglais sur des positions Stratégique et facile à défendre ( Fort Ticonderoga et le fort construit à New-York) pendant que je puisse me renforcer tranquillement au centre (Pensylvannie) et que je fasse courir les anglais au Sud a pleinement fonctionné...

Mais

- vraiment New-York a exercé un phénomene d'aimant à Anglais incroyable et quand même disproportioné... Toutes les troupes Anglaises sont venu s'y aglutiner et souffrir terriblement l'hivers (cétait vraiment une trop grosse masse de soldat à nourir)


Je pense que l'IA s'est obstinée car elle a reussi à faire de nombreuses breche à Ticonderoga mais surtout New-York... l'incitant peut etre à poursuivre...
Mais régulierement comme l'armée de Washington etait nombreuse, les breches etaient colmatée empechant la décision et l'assault Anglais.

Au sud, mes troupes ont attiré avec succé les anglais qui arrivent Initialement dans la région de Norfolk, les detournant de la Pensylvannie.

Les Anglais aurait du :

- Soit contourner masivement New-York par le nord

- Soit utiliser la maitrise des mers pour debarquer en pensylvannie


Forcement, ayant gardé TOUTES les villes du centre en permanence sous mon controle, la masse des recrutements en milices mais meme en troupes CONTINENTALE fut trés importante.
Comme cela fut conjugué au fait que jamais débordé, j'ai quasiment subit aucune perte initialement et pendant toute la guerre (si j'ai perdu 4-5 régiment, c'est le bout du monde)... je me suis retrouvé des 77 (la 2eme année!!!) en supériorité numérique et des 78 avec les capacités d'anéhentirs quasiment tout les Anglais du Continent.

L'arrivée des Français fut inutile est anecdotique au vue de la situation déja térs confortable des américains.



Je pense que le systeme de renfort américain en foction des vilels tenue fut bon. Mais comme fixé par new-York, les Anglais furent incapable de me deborder...de me disputer le controle des villes du centre...et de me faire des pertes.... le scenario est devenu trés desequilibré en ma faveur....


Evidement un humain ce serait pas obstinné aussi longtemps.

Je pense qu'il y a 2 problèmes Pocus

- Oui l'IA Anglaise aurait du plus lever le camps pendant les hivers... mais cela n'aurait pas suffit car il fallait aussi gener le recrutement américain au centre.

- L'IA Anglaise devant une situation bloquée trop longtemps devrait etre capable de changer de tactique... Comment lui faire comprendre qu'elel devait contourner New-York pour se porter sur Philadelphie?

User avatar
Pocus
Posts: 25168
Joined: Wed Oct 19, 2005 7:37 am
Location: Lyon (France)

Fri Apr 07, 2006 7:35 pm

concernant le point 2: par des scripts additionnels pour influencer l'IA... Pour l'instant tout ce que fait l'IA, elle le fait par ses propres déductions issues de calculs assez détaillés. C'est ce que j'appel le premier niveau IA, une base solide et générique sur laquelle bâtir le second niveau.

Paradox utilise par exemple des scripts donnant des plans d'action pour HOI. Sauf que je ne suis pas sur que leur base est saine sur certains points.

Dans le cas de BoA et de ses successeurs, c'est prévu de passer au niveau 2, et pas dans si longtemps que ca, je pense que ca sera déjà bien avançé courant mai.

Pour le premier problème, l'hiver, je vais regarder ta sauvegarde, il doit y avoir un paramétrage à revoir.
Image


Hofstadter's Law: "It always takes longer than you expect, even when you take into account Hofstadter's law."

chisvadang
Civilian
Posts: 0
Joined: Tue Sep 15, 2009 8:48 am

Tue Sep 15, 2009 8:50 am


Return to “Birth of America AARs”

Who is online

Users browsing this forum: No registered users and 6 guests